Immobilier Neuf : L' Académie du Bâtiment et de la Cité de Demain (ABCD), un club inédit en France lancé à Montpellier

Immobilier Neuf : L' Académie du Bâtiment et de la Cité de Demain (ABCD), un club inédit en France lancé à Montpellier
Le 16 mai a été officiellement lancé à Montpellier un club inédit en France : l’Académie du Bâtiment et de la Cité de demain, habilement siglée ABCD. Sous l'impulsion des six principaux acteurs de l’immobilier et de la construction dans la région, la Fédération des Promoteurs Immobiliers Occitanie Méditerranée -FPI- (président Xavier Bringer), la Fédération du Bâtiment de l'Hérault -FFB34 - (président Thierry Ducros), le Syndicat National des Aménageurs Lotisseurs -SNAL- (président Hervé Vanaldewereld), l’Association des Architectes et Maîtres d'Ouvrages -AMO- (président Hervé Van Twembeke), la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Hérault -CCI34- (président André Deljarry) et la Chambre Syndicale de la FNAIM Hérault -FNAIM- (président Norbert Bachevalier), ce regroupement d’experts métiers dans l’immobilier a pour vocation de penser ensemble une nouvelle vision de la cité en partant de l'expérience départementale.

Cette démarche unique en France réunissant des experts de l'acte de bâtir a pour genèse la crise, qui a obligé les différents protagonistes à repenser la construction de demain et le  foncier.

Les mots de l'animateur de l'ABCD pour sa première année, Patrick Ceccotti, vice-président de la CCI 34 et ex-président de la FFB 34 résument cette volonté : « Favoriser les échanges humains, entre nous, mais aussi avec tous les experts de l'acte de bâtir(...) Réfléchir à la création de lieux de vie où il faut bon vivre(...)Un souci de concertation pour répondre à tous les défis de l'aménagement(...) Susciter un élan de désirabilité concernant l’acte de bâtir pour une démocratie constructive ».

Des propos appuyés par les principaux chiffres liés à l'acte de bâtir dans l'Hérault : 1,5 milliards de CA  et + de 30 00 actifs.
Le fonctionnement annoncé de cette Académie sera simple : une animation tournante confiée à chaque membre fondateur tous les ans, qui coordonnera les différents échanges et concertations afin de sortir des différents corporatismes et faire émerger les bonnes solutions concernant les construction s de demain.  

« Une Révolution dans l’immobilier »: les mots de Xavier Bringer, patron des promoteurs du 34

Le membre fondateur Xavier Bringer a quant à lui souligné l’importance de réfléchir ensemble afin de construire et concevoir la ville dans un cercle économique vertueux : fournir des logements de très grande qualité en conservant des prix attractifs, faire travailler les entreprises locales etc... Il a confirmé la genèse de la naissance de cette académie dans la crise ayant rendue ces 4 dernières années particulièrement difficiles pour le secteur.
Le but ce club est donc de parler un maximum entre eux  de manière transversale afin de consolider la synergie entre tous les acteurs de l’acte de bâtir.Il a rappelé la fierté des 6 membres fondateurs à avoir su créer cette Académie, une première en France vouée à faire des émules.

« Parler d’une seule voix pour être mieux compris », le souhait de Thierry Ducros, président de la fédération du bâtiment de l’Hérault

Après avoir souligné la forte évolution et mutation des métiers du bâtiment et de l’immobilier en général ces dernières décennies, le président de la FFB 34 a insisté sur la notion de respect à instaurer durablement entre tous les protagonistes de la chaîne de l’acte de bâtir, pierre angulaire de ce rassemblement d’un nouveau genre.
Partenaire naturel de cette académie, la fédération du bâtiment fonde beaucoup d’espoir dans ce club afin de mieux se connaitre, de travailler les uns avec les autres et non plus les uns contre les autres, quelque soient les corps de métiers intervenants dans cet acte de bâtir.
Etre pertinents et parler d’une même voix afin d’être mieux compris de tous les acteurs qui réfléchissent à la cité de demain, tel est le leitmotiv de ce membre fondateur, qui espère par-là réussir à casser les codes et faire tomber les frontières anciennes entre les différentes organisations fondatrices. Il a enfin évoqué les premiers sujets de discussion concrets qui allait être discutés : L’aménagement de Littoral 21, pourvoyeur futur d’emplois immédiats pour les entreprises locales.

« Où et comment accueillir les personnes demain en Occitanie ? » le souci de la SNAL

Le syndicat des aménageurs et lotisseurs, producteur de 500 Logements collectifs et 500 logements locatifs sociaux dans le 34, s’est associé à ce regroupement afin de proposer des solutions adaptées à la région et à ses habitants.
Confronté à des problématiques majeures  dans l’aménagement du territoire sur cette façade méditerranéenne, « coincé entre la mer qui monte, les rivières qui débordent et la préservation des terres agricoles ou des garrigues dans l’arrière-pays, donc où et comment accueillir la population dans de bonnes conditions sera je pense une thématique essentielle ». C’est en ce sens que le SNAL s’est naturellement associé à ce regroupement afin de lutter contre ces freins et proposer des solutions réellement adaptées à la région et à ses habitants.

« Mettre en place une dynamique permettant la diffusion de la réflexion et des expériences » l’ambition de réussite de l’AMO

L’AMO sensibilise les professionnels à la culture architecturale urbanistique au travers de rencontres, conférences, projets, visites de chantiers notamment. Le réchauffement climatique est pour le président de l’AMO une réflexion cruciale au cœur de l’acte de bâtir et qui sera donc un   majeur de réflexion au sein de l’Académie.  Partager un socle commun de connaissances, d’expériences, telle est la volonté affichée du président des architectes et maîtres d’ouvrages.  

« Efficacité, Pérennité, ouverture : l’acte de bâtir est un sujet créateur de valeur économique, humaine et sociétale » martèle André Deljarry, président de la CCI 34

L’essentiel est de travailler en dialoguant et en s’enrichissant mutuellement a rappelé par le président de la chambre de commerce et d’industrie de l’Hérault.
Il était devenu impératif de repenser la façon de faire. A l’instar de l’évolution des nouveaux  modèles de l’économie collaborative, ouverte et agile, il faut faciliter les échanges entre les professionnels du bâtiment, utilisateurs et collectivités.

  « La réflexion sur le logement est un grand chantier et un défi à relever »conclut Norbert Bachevalier président FNAIM de l’Hérault

Le dernier membre fondateur à s’être exprimé  a souligné l’importance de « se rassembler pour mieux appréhender la cité de demain ». Cela résume les différentes allocutions des 6 membres fondateurs de cette Académie du Bâtiment et de la cité de demain.

Vouée à repenser et à animer le territoire en fonction des grand défis d’aujourd’hui et demain, l’ABCD se veut ainsi force de concertation afin que cette vision transversale puisse faire avancer le développement immobilier.
L’ABCD a pour projet de se réunir mensuellement et de sortir un « feuillet blanc » à la fin de chaque année écoulée.

« Volonté et Energie : Quand les deux sont réunies, on ne peut que réussir ! » André Deljarry

Vous avez aimé l'article "Immobilier Neuf : L' Académie du Bâtiment et de la Cité de Demain (ABCD), un club inédit en France lancé à Montpellier" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.

ConstructionConstruction de programmes résidentiels