Etes-vous sûrs d'être couverts par l'assurance habitation de votre location de vacances?

Etes-vous sûrs d'être couverts par l'assurance habitation de votre location de vacances?
Les vacances représentent bien souvent une respiration et une parenthèse enchantées offrant une coupure avec le rythme trépidant du reste de l’année. Mais afin que celles-ci ne virent pas au cauchemar, préparez bien vos vacances et soyez vigilants à la protection que vous apportent vos contrats de location de vacances et assurance s.
En effet, si vous louez un logement, vous n’êtes pas forcèment couverts pour les dommages causés à ladite location saisonnière ou à des tiers. Concrètement, comment cela se passe ?

Il faut distinguer deux grands cas de figure : le cas où la location est déjà assurée par le propriétaire et celui où il faudrait assurer vous-même le logement loué pour les vacances.

Assurance habitation d’une location saisonnière : que dit la loi ?

Le propriétaire, tout comme le locataire, n’a aucune obligation légale de souscrire une assurance habitation  pour couvrir ladite location de vacances.
Dans les faits, les logements loués pour les vacances sont majoritairement couverts par des assurance s multirisques habitation souscrites par les propriétaires. En effet, ces derniers assurent dans la quasi-totalité des cas leur logement afin de protéger leur patrimoine immobilier des dégradations et sinistres susceptibles d’être causés par les vacanciers.
Mais ladite assurance habitation de la location de vacances ne couvre pas forcément tous les risques et dommages. Un dégât des eaux voire un incendie se produisant durant le séjour des vacanciers dans le logement ne sont par exemple pas automatiquement couverts et garantis.

Si le propriétaire de la location de vacances a souscrit une assurance habitation

Le propriétaire d’une location saisonnière souscrit ainsi généralement une assurance habitation pour son bien immobilier. Le premier réflexe à avoir est donc de s’assurer que cela est bien le cas. Si oui, pensez à demander quelles garanties sont prévues dans ledit contrat d’assurance .
En effet, il faut veiller à vérifier que vous êtes bien couverts pour tous vos dommages corporels liés à un problème ou défaut du logement.
En règle générale, le propriétaire doit informer sa compagnie d’assurance de la présence de locataires. Il peut aussi souscrire une assurance appelée « pour le compte de qui il appartiendra » qui couvre les risques locatifs, avec abandon de recours.
Dans ce cas, vous êtes couverts en tant que locataire pour tous les risques y compris votre responsabilité vis à vis de tiers et/ou voisins.
Quel que soit le type d’assurance habitation souscrit par le bailleur de la location saisonnière, il faut que vous demandiez quels risques sont couverts, quelles exclusions éventuelles existent et quelle est la validité du contrat (vous pouvez demander une copie de l’attestation d’assurance habitation en question afin de vérifier qu’elle est bien valide).Une relation claire et basée sur une information complète de chacune des parties est la base d’une location de vacances réussie.
Cela vous permet de vous prémunir en amont et de souscrire si besoin un complément d’assurance habitation voire une assurance habitation plus étendue si nécessaire le temps de votre location de vacances.

Si la location de vacances n’est pas assurée, que risquez-vous et que devez-vous faire ?

Si le logement n’est pas couvert par une assurance habitation , les dommages qui seraient causés au logement pendant votre séjour relèvent de toute façon de la responsabilité du propriétaire. Mais pas les dommages que vous causeriez à des tiers et voisins.Vous pouvez donc vous prémunir et partir en vacances l’esprit tranquille.
Avant toute chose, vérifiez votre propre contrat d’assurance habitation et/ou demandez à votre assureur si vous disposez d’une garantie villégiature. Celle-ci vous couvre en effet en tant que locataire d’un autre bien que votre résidence principale.
Si c’est le cas, renseignez-vous sur ce qu’elle couve exactement comme sinistres et dommages et quelle franchise éventuelle vous auriez en cas de sinistre.
Si ce n’est pas le cas, vous pouvez tout à fait souscrire une assurance habitation temporaire, uniquement pour la période pendant laquelle vous louez ce logement de vacances.
Renseignez-vous auprès de votre assureur habituel et comparez les meilleures offres d’assurance habitation spécifiques existantes.

Vous avez aimé l'article "Etes-vous sûrs d'être couverts par l'assurance habitation de votre location de vacances?" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.

LogementEntretien logementAssurance habitationAssurance habitation multirisque