Nue propriété : Comment obtenir une décote jusqu'à -40 % ?

Nue propriété : Comment obtenir une décote jusqu'à -40 % ?
Le fait d'acheter en nue propriété permet d'investir à un coût très réduit. En effet cette manière d'acheter peut amener l'investisseur à obtenir jusqu'à 40 % de décote en comparaison à un investissement réalisé sur un bien en pleine propriété.
L'investisseur est donc propriétaire du bien mais ne possède pas l'usufruit, c'est à dire qu'il ne peut occuper le bien ou recevoir les loyers pendant toute la période de la nue propriété.

La nue propriété, comment ça marche ?

Le principe de la nue propriété est simple.
Ce montage juridique revient à séparer le bien en deux, c'est à dire qu'un investisseur, achète la nue propriété, le bien en lui même, tandis qu'un autre achète l'usufruit.
En général cette manœuvre dure en moyenne 15 ans, laps de temps pendant lequel l'épargnant ou propriétaire ne peut habiter son bien ni en percevoir les loyers. Cependant au terme de cette période, l'épargnant récupère la totalité de son bien, c'est à dire la pleine propriété. En agissant de cette façon l'épargnant pourra obtenir une décote pouvant s'élever jusqu'à -40 %.

Un principe avantageux

Premièrement, comme expliqué plus haut, le fait d'acheter un bien sous la forme de ce montage juridique permet à l'épargnant d'obtenir une décote jusqu'à -40 %, avantage économique non négligeable, surtout au vue du marché immobilier actuel mais aussi de la conjoncture économique dans laquelle nous nous trouvons.
En achetant la nue propriété d'un bien, l'épargnant sait que la revalorisation de celui-ci prendra effet sur la totalité du bien, sur la pleine propriété. C'est à dire qu'à la fin de la période, l'investisseur recevra la totalité du bien, plus la plus-value du marché ainsi que l'usufruit.
A ceci, il est important d'ajouter, que l'investisseur ne possédant pas l'usufruit, ne doit en rien s'occuper de la partie locative, des travaux ou de l'entretien de l'investissement.
Il est également important de souligner un avantage fiscal à cette manœuvre. C'est à dire que l'achat en nue propriété n'est pas imposable et c'est l’usufruitier qui est lui imposable est en charge de tous les frais liés à la location et à l'habitation de ce bien.

Au bout de 15 d'usufruit temporaire, comment se fait la sortie ?

En ce qui concerne la sortie, l'épargnant peut être rassuré, celle-ci est sécurisée par Loi portant sur l’Engagement National pour le Logement (loi ENL).
Premièrement cette loi confère au nue-propriétaire le droit, 6 mois avant la fin de la période, d'envoyer un courrier aux locataires pour leur proposer un nouveau bail ou pour leur demander de quitter les lieux.
De plus dans le cas où le locataire devant quitter les lieux n'a toujours pas trouvé de logement l’usufruitier se doit de lui proposer une solution pour se reloger. 
Enfin, à la fin de cette période tous les baux mis en place par l'usufruitier sont échus automatiquement.

Vous avez aimé l'article "Nue propriété : Comment obtenir une décote jusqu'à -40 % ?" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.

ImmobilierFiscalitéLa fiscalité liée aux transactions en immobilier