Région par région, quel taux d'emprunt pour quelle durée ?

Région par région, quel taux d'emprunt pour quelle durée ?
La baisse des taux de crédit immobilier se poursuit, et ce dans toutes les régions. C’est ce que révèle le dernier Baromètre des taux, réalisé par le courtier Empruntis. Revue de détails, du nord au sud de la France et de l’est à l’ouest !

Au nord, de 0,72 % à 2,12 %

Alors que la Grande Boucle ne commencera que dans une quarantaine de jours, commençons notre Tour de France immobilier par le nord et l’ouest du pays. C’est dans ces régions de l’hexagone que l’on obtient les taux les plus intéressants. « Du jamais vu », note même, dans son dernier Baromètre des taux, le courtier Empruntis.
Les emprunteurs peuvent en effet obtenir des crédits aux taux exceptionnels de 1,04 % sur 15 ans, 1,30 % sur 20 ans, 1,45 % sur 25 ans, et 2,12 % sur 30 ans dans le nord. Sur 7 ans, ils s’établissent même à 0,72 % !
Dans le Grand Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Normandie), les taux tombent à 0,95 % sur 10 ans, 1,25 % sur 15 ans, 1,41 % sur 20 ans et 1,75 % sur 25 ans. Des taux comparables, à la virgule près, à ceux qui se pratiquent en Île-de-France, région dont le dynamisme immobilier peut avoir tendance à tirer les taux vers le bas !

À l’est, de 0,80 % à 2,20 %

Dans l’est de la France (Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne), les taux sont légèrement plus élevés en moyenne, mais ils n’en restent pas moins très intéressants pour les particuliers à la recherche d’un financement pour l’achat, par exemple, d’une première résidence principale. Ainsi, sur 10 ans, il est possible de trouver un taux de 1 %, de 1,25 % sur 15 ans, de 1,55 % sur 20 ans, de 1,80 % sur 25 ans, et de 2,20 % sur 30 ans !
En Rhône-Alpes, les taux sont sensiblement équivalents. On notera simplement qu’ils « tombent » à 0,75 % sur 7 ans, mais qu’ils montent jusqu’à 2,55 % sur la durée la plus longue, c’est-à-dire 30 ans.
Pour le sud de la France (tous les départements qui bordent la mer Méditerranée), la situation est quasi-identique. Les taux se situent ainsi à :

  • 0,70 % sur 7 ans ;

  • 1,00 % sur 10 ans ;

  • 1,25 % sur 15 ans ;

  • 1,45 % sur 20 ans ;

  • 1,80 % sur 25 ans ;

  • 2,55 % sur 30 ans.


La guerre des banques

Ce qui explique ces taux si faibles ? Selon Empruntis, la réponse est simple : les banques sont prêtes à tout pour attirer de nouveaux clients, et les emprunteurs ont bien compris qu’ils avaient là les moyens d’y gagner beaucoup. Qu’il semble loin le temps où les particuliers se contentaient d’aller voir leur banquier familial pour concrétiser un projet d’achat !
« Les établissements bancaires se livrent une guerre sans merci et ne veulent rien perdre : conserver les clients qui souhaitent renégocier leur prêt et attirer ceux qui souhaitent acheter, explique ainsi Cécile Roquelaure, directrice de la communication et des études chez Empruntis. 2016 est une année clé pour l’immobilier et les banques comptent bien en profiter. Les emprunteurs tirent clairement leur épingle du jeu dans ce contexte ultra-concurrentiel avec des taux jamais vus. Il est plus que jamais intéressant de comparer et le courtier est le meilleur allié pour avoir un aperçu clair et rapide les différentes offres du marché. »

Les derniers chiffres le confirment s’il le fallait encore : c’est bien le moment d’acheter !

Vous avez aimé l'article "Région par région, quel taux d'emprunt pour quelle durée ?" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


Credit immobilierTaux credit immobilierRégion par région