Insolite : au Québec, une grenouille de 2,5 cm empêche la construction de 171 logements

Insolite : au Québec, une grenouille de 2,5 cm empêche la construction de 171 logements
Benny Mazur/Wikimedia Commons
Terrains finalement non-constructibles, éboulements, intempéries, catastrophes naturelles, fouilles archéologiques qui révèlent la présence d’un squelette de tyrannosaure, vandalisme… C’est un fait : les promoteurs sont habitués à de nombreux contretemps lorsqu’ils entament la construction d’un immeuble. Au Canada, et plus précisément au Québec, ils doivent faire face à une menace inédite pour leurs chantiers et pour le moins cocasse : la « rainette faux-grillon de l’ouest », une toute petite grenouille.

Un « décret d’urgence »

Les assurances ont-elles prévu une clause de ce genre ? La question mérite d’être posée ! Le gouvernement canadien vient en effet d’adopter, ce mercredi 22 juin, un « décret d’urgence » dont l’objectif est de protéger une petite grenouille en péril, la rainette faux-grillon de l’ouest, dont l’habitat est menacé par l’urbanisation. Celle-ci vit tout particulièrement dans les environs de Montréal, la plus grande ville du Québec et le poumon économique de la région.
Pour ceux qui ne la connaîtraient pas encore, la rainette faux-grillon de l’ouest est un petit amphibien. Elle mesure environ 2,5 cm, présente trois rayures dorsales foncées, et sa couleur varie du brun au gris olive. « Pendant sa période de reproduction, indique le ministère de l’environnement et du changement climatique, on la reconnaît à son chant semblable au bruit d’un ongle qu’on passe sur les dents d’un peigne métallique (sic). » Elle est inscrite comme espèce menacée depuis 2010, à cause notamment du développement résidentiel et industriel rapide et de l’intensification de l’agriculture dans les régions où elle vit. L’espèce pourrait même disparaître d’ici 2030, selon les autorités canadiennes.

171 logements bloqués

Entrant en vigueur à la mi-juillet, ce décret s’appliquera dans les municipalités de La Prairie, Candiac et Saint-Philippe, au Québec. « La mesure vise principalement à prévenir la perte ou la dégradation de l’habitat dont la rainette faux-grillon de l’ouest a besoin pour croître et se reproduire, indique le ministère de l’environnement et du changement climatique. Cette décision n’entravera pas la réalisation des infrastructures publiques et communautaires prévues à La Prairie, telles que l’école et l’aréna. De plus, des 1 200 unités d’habitation initialement prévues dans le cadre du projet Symbiocité, seules 171 unités ne pourront être construites. »

Une « décision lourde de conséquences » pour les promoteurs

Si ce décret a été salué par les associations de défense des animaux — en tête, Nature Québec, dont le président Michel Bélanger a souligné le caractère « historique » de cette décision, rappelant qu’il s’agissait du « deuxième décret d’urgence adopté pour une espèce en péril au Canada et le premier applicable en terre privée » —, les promoteurs québécois font grise mine. Et espèrent que le gouvernement fera marche arrière.
« [Nous déplorons] la décision du gouvernement fédéral d’instaurer un décret d’urgence sur la protection de la rainette faux-grillon qui ne prend pas en considération les préoccupations liées au développement économique de La Prairie et de l’ensemble des territoires qui pourraient être visés par une semblable décision, déclare ainsi l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) dans un communiqué. L’Association croit qu’il est possible, voire essentiel, d’arriver à protéger des espèces menacées, comme la rainette faux-grillon, tout en assurant le développement économique. […] Considérant les sommes déjà investies et l’impact important que subiront des promoteurs immobiliers, malgré qu’ils avaient obtenu toutes les autorisations nécessaires, l’APCHQ s’explique mal qu’aucune compensation n’est prévue bien que la Loi le permette. L’application du décret fédéral aura de graves conséquences sur le projet Symbiocité. [Il] risque d’affecter d’autres projets en cours au Québec ! »

Vous avez aimé l'article "Insolite : au Québec, une grenouille de 2,5 cm empêche la construction de 171 logements" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.

ImmobilierImmobilier étrangerImmobilier en Amérique du Nord et Amérique du Sud