Ces ménages qui plébiscitent le courtier en prêt immobilier

Ces ménages qui plébiscitent le courtier en prêt immobilier
Selon un sondage réalisé par Opinion Way pour le compte du réseau Vousfinancer.com, 29 % des emprunteurs passent par un courtier en crédit immobilier. Ils recherchent avant tout le meilleur taux, mais sont très attachés au contact humain en agence. Focus sur cette profession vue par les ménages français.

Pourquoi passent-t-ils par un courtier en prêt immobilier ?

Sur les 1014 personnes interrogées par Opinon Way, 32 % ont un prêt immobilier en cours et parmi elles 29 % l’on souscrit au travers d’un service de courtage. Leur principale motivation était d’ordre financière, car 59 % d’entre eux l’ont fait pour « obtenir le taux d’intérêt le plus avantageux ».

Le courtier n’est pas attaché à une banque en particulier, il est mandaté par son client pour rechercher les meilleures conditions auprès de plusieurs enseignes. Il est généralement regroupé en un réseau, qui signe des accords avec au moins une vingtaine de grandes banques. L’agent est ainsi autorisé à afficher les noms de ces enseignes sur son site Web ou sur sa vitrine, puis il reçoit des grilles de taux préférentiels.

Ainsi dès le départ un courtier est en mesure de faire bénéficier son client d’un taux plus intéressant, par rapport à ce que ce dernier pourrait obtenir par lui-même. En supplément, c’est l’intermédiaire qui se charge d’entamer toutes les démarches, ce qui représente un gain de temps très important. C’est justement ce qui a motivé 27 % des emprunteurs ayant eu recours à un service de courtage.

Dans la pratique, porter son dossier à plusieurs banques nécessite des déplacements, des prises de rendez-vous, autant de démarches dont on se passerait volontiers lorsque l’on a déjà trouvé un logement à vendre.

Ainsi en 3e position vient la nécessité absolue de trouver une solution de financement, exprimée par 21 % des personnes interrogées. Mais la présence humaine et le besoin de conseils sont très importants, ainsi 18 % des sondés souhaitaient « être accompagné dans toutes les démarches », alors qu’une même proportion du 18 % doit « optimiser un plan de financement complexe ».  

Un courtier en prêt immobilier oui, mais en agence

La banque en ligne n’a qu’à bien se tenir, car 44 % des emprunteurs n’ayant pas fait appel à un service de courtage, ont préféré une relation privilégiée avec leur banque. Il est intéressant de constater qu’à la question « pourquoi n’avez-vous pas eu recours à un courtier ? », aucune réponse n’a été imposée, les sondés devaient eux-mêmes remplir la case vide. Ils mentionnaient notamment une relation de confiance, la notion de proximité, mais seuls 11 % mettaient en avant un « taux intéressant proposé par la banque ».

Ce besoin de relations humaines et de conseils, les réseaux nationaux l’ont bien compris. Si près d’1 français sur 3 a souscrit son prêt immobilier via un service de courtage, 24 % se sont déplacés pour rencontrer leur courtier en agence. Ils ne sont que 5 % à avoir envoyé les documents par Internet ou par la poste.

Les primo accédants veulent comparer les taux

Lorsque l’on demande aux ménages locataires à qui ils s’adresseraient en premier pour rechercher le financement de leur logement, 83 % d’entre eux répondent qu’ils consulteraient d’abord leur banque. Ce réflexe bien naturel est vite concurrencé par l’information qu’ils ne manquent pas de trouver sur Internet.

Car aux final 50 % des primo accédants se sont adressés à un service de courtage. Les raisons tiennent principalement autour de leur capacité d’emprunt, qui se trouve agrandie dès lors qu’ils sont en mesure d’obtenir un meilleur taux. Les ménages de secundo accédants sont particulièrement choyés par leur agence bancaire, dont les conseillers n’ont pas envie de les voir partir vers la concurrence.

Depuis la rentrée la vie s’améliore pour les primo accédants, désormais ciblés par les banques qui souhaitent installer une relation clientèle de long terme avec eux. Une raison supplémentaire pour s’adresser à un courtier en prêt immobilier, qui servira de comparateur entre ce que des enseignes peuvent apporter aux candidats emprunteurs.

La clientèle la plus nombreuse se trouve dans la tranche d’âge de 18 à 34 ans, pour laquelle 32 % des propriétaires accédants ont utilisé un service de courtage, suite à une visite en agence. Ils sont toutefois 8 % à avoir préféré rester chez eux, et confier leur démarche à un courtier uniquement par Internet.

Vous avez aimé l'article "Ces ménages qui plébiscitent le courtier en prêt immobilier" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


Credit immobilierEmprunterCourtier