Résultats de Kaufman & Broad : miroir du marché immobilier actuel

Résultats de Kaufman & Broad : miroir du marché immobilier actuel
Les résultats de Kaufman & Broad présentés hier à la presse par son PDG M.Nordine Hachemi, sont représentatifs sous certains aspects de l'état du marché immobilier actuel. Contrairement à ses concurrents le groupe a vendu plus de logements neufs, mais comme dans la globalité du secteur on constate que la promotion immobilière a surtout décollé au dernier trimestre. Les appartements ont eu plus de succès que les maisons, mais c'est surtout l'immobilierde bureau qui a boosté ces résultats, à l'instar de ce que l'on observe en région parisienne.

Hausse des réservations de logements neufs

Si l'année 2014 n'avait pas bien démarré pour Kaufman & Broad, la reprise de l'activité immobilière s'est manifestée au 4e trimestre 2014. D'octobre à décembre, le groupe a obtenu 1921 réservations contre 1436 l'année dernière à la même époque. Sur l'ensemble de l'année les réservations sont en hausse de 9,1 %, résultat qui en fera sans doute pâlir beaucoup. Car globalement le marché du logement neuf est en chute libre en France, avec une baisse de 11,5 % des réservations au 3e trimestre 2014 selon le Commissariat Général au Développement Durable.Cependant ces bons résultats n'ont été acquis qu'au dernier trimestre, période pour laquelle l'observatoire CSA/Crédit Logement note une hausse des prêts immobiliers accordés de 3,3 %. La performance dégagée par le groupe à la fin de l'année pourrait bien être un reflet de ce marché des logements en renaissance.  

Les ventes de maisons sont en berne, les appartements ont la cote

Si le chiffre d'affaires réalisé par l'immobilier neuf est en hausse, Kaufman & Broad ne le doit qu'à la construction et vente d'appartements neufs. Alors qu'en 2013 le groupe engrangeait 105,6 millions d'euros de réservation sur les maisons individuelles en village, cette année il tombe de haut à seulement 49 millions d'euros. Le constat est le même partout : les maisons neuves se vendent moins avec 6,1 trimestre de délai d’écoulement alors qu'il n'en fallait que 5,4 l'année dernière. En revanche les ventes d'appartements neufs sont au meilleur de leur forme. Kaufman & Broad a réussi à vendre 5687 unités en 2014, soit un volume de réservation en hausse de 13 %. La performance est encore meilleure lorsque l'on regarde le chiffre d'affaires de 1079,5 millions d'euros, en hausse de 22 % par rapport à 2013. Le rapport ne précise pas si cet écart est dû à une hausse du prix du m², ou au fait que les ménages achètent plus grand, et donc plus cher.  

L'effet de la loi Pinel commence-à se faire sentir

Lors d'une interview du président de Kaufman & Broad pour lesclésduMidi.com, M. Nordine Hachemi s'est montré confiant dans le dispositif Pinel, et rassurant quant à l'efficacité des mesures proposées par le gouvernement. Il est clair que la souplesse de mise en location (6 ans, 9 ans, 12 ans) permet de toucher plus d'investisseurs potentiels, et qu'en supplément la faculté de louer aux ascendants et descendants peut intéresser ceux qui cherchent à investir pour aider leurs proches. Mais selon M.Hachemi, l'abattement de 100 000 € pour toute donation de logements neufs n'y est pas non plus étranger. Ce dispositif permet d'acheter un appartement neuf même avec un prêt immobilier, puis d'en faire donation à ses enfants sans transfert de charges, c'est-à-dire en continuant à payer les mensualités. Les enfants bénéficient d'un abattement sur les droits de donation de 100 000 €par parents, ce qui permet à ces derniers de transmettre leur patrimoine.D'ailleurs 34 % des réservations ont été effectués par des investisseurs, ce qui rentre dans la moyenne nationale de 37 % constatés par la FNAIM dans un rapport rendu public en décembre. Toutefois les chiffres de la fédération montraient que cette part s'élevait à 40 % en 2013.  

Immobilier de bureau en orbite

Les performances de Kaufman & Broad dans le domaine de l'immobilier professionnel reflètent bien l'état d'esprit des promoteurs en France. En 1 an le volume d'investissement en région parisienne a progressé de 46 % à 17 milliards d'euros, dont 15,4 milliards d'euros uniquement destinés à l'immobilier de bureau. Il faut croire que les investisseurs voient l'avenir de ce secteur d'un bon œil, car ils ont été jusqu'à augmenter leurs réservations en VEFA de 39 % par rapport à l'année dernière. Du côté de chez Kaufman & Broad la différence est encore plus grande, avec un chiffre d'affaires plus que triplé, passant de 87,5 millions d'euros en 2013 à 295,1 million d'euros en 2014. Et comme ses concurrents le groupe ne compte pas s'arrêter là, avec 31 500 m² de bureaux en projet dans les Hauts-de-Seine.

Vous avez aimé l'article "Résultats de Kaufman & Broad : miroir du marché immobilier actuel" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


ConstructionPromotionPromoteursKaufman & Broad