Rénover un bien immobilier pour acheter moins cher

Rénover un bien immobilier pour acheter moins cher
Dans un marché immobilier baissier et des taux de crédit historiquement bas, c'est le moment d'acheter. Ceux qui veulent faire une économie sur leur achat immobilier peuvent bénéficier à l'heure actuelle d'un contexte très favorable et réaliser un gain supplémentaire en achetant un bien qui présente quelques défauts dans le but de le rénover.

Un bien qui n'est pas parfait et exige un « rafraîchissement » décote vite. A la revente, ledit bien va offrir par ailleurs une plus-value supérieure. Si les travaux de rénovation ne vous font pas peur, vous avez donc plutôt intérêt à acheter un bien ancien à rénover. Il peut s'agir d'une simple redécoration ou de travaux plus importants. En tout état de cause l'achat d'un bien à rénover peut revenir bien moins cher si vous avez l'intention de faire tout ou partie des travaux vous-même.

L'avantage à acheter un bien à « retaper » n'est pas seulement pécuniaire, car c'est l'occasion de modeler à son goût son intérieur, d'agrandir l'espace en se débarrassant de certaines cloisons ou au contraire de créer une chambre supplémentaire ou un bureau.

Chiffrer avant de rénover pour bien évaluer un bien immobilier

Mais avant de se lancer dans l'achat d'un appartement ou d'une maison à rénover, il est indispensable de chiffrer le budget nécessaire pour la réalisation des travaux. Il est difficile d'évaluer précisément le coût d'entretien du logement et de sa rénovation en l'ayant vu une seule fois. Il est donc préférable de faire une seconde visite qui sera dédiée à ce chiffrage.

On peut le cas échéant être accompagné d'un ou de professionnels du bâtiment. Il faut vérifier en priorité le diagnostic énergie, l'isolation, notamment l'état de la toiture et des huisseries, la plomberie, la conformité de l'installation électrique, le chauffage. Il faut calculer le montant des matériaux nécessaires, très variable selon leur qualité ou standing, et de la main d'œuvre.

De bons devis pour acheter son bien immobilier encore moins cher

Les devis des artisans peuvent varier du simple au double selon les prestations proposées, la qualité de la réalisation ou des matériaux. Afin de « sécuriser son investissement », Thierry Langlois, responsable immobilier du site Vivastreet.com, conseille de faire appel à un expert conseil indépendant pour réaliser l'expertise technique. Le coût d'une telle expertise est évalué à 1 500 euros.

Si l'on achète en copropriété, il faut également être vigilant sur l'état de l'immeuble, parties communes, toiture et façade. Il faut se renseigner auprès du syndic de copropriété pour connaître les prochains travaux prévus et si la commune où se situe le logement exige une rénovation de la façade.

Estimation du budget pour rénover son bien immobilier

Vivastreet Immo a réalisé une estimation du coût de travaux de rénovation. Si l'on rénove soi-même, sans faire appel à un professionnel, le budget s'élève entre 200 et 300 €/m2 pour une rénovation simple (peintures, sols) et de 600 à 1 500 €/m2 pour une rénovation lourde (plomberie, refonte de la salle de bains, cloisons). La rénovation moyenne (peintures, sols, changement de la cuisine et électricité) étant évaluée entre 400 et 500 €/m2.

Si l'on se lance dans la rénovation avec un professionnel, il en coûte entre 600 et 900 €/m2 pour une rénovation simple, 1 000 à 1 200 €/m2 pour une rénovation moyenne et 1 300 à 2 000 €/m2 pour des travaux plus lourds. 

Dans l'idéal vous l'aurez compris, rénover soi-même son bien immobilier permettra d'être propriétaire pour moins cher.

La majorité des travaux de rénovation d'un logement réalisés par un artisan sont éligibles à la TVA à taux réduit (5.5 % au lieu de 20 %). S'il s'agit de votre habitation principale, les travaux d'isolation thermique et l'installation d'équipements permettant d'économiser de l'énergie, tels qu'une chaudière à condensation ou une installation utilisant une énergie renouvelable, ouvrent droit à un crédit d'impôt.

En 2014 le crédit d'impôt développement durable (CIDD) s'applique en deux taux au lieu de dix. Un taux de 25 % s'applique pour un bouquet de travaux et un taux de 15 % pour les actions simples, sous conditions de ressources. Il faut se renseigner auprès de l'Ademe pour connaître le détail des plafonds de ressource et les taux applicables selon les travaux prévus.

Vous avez aimé l'article "Rénover un bien immobilier pour acheter moins cher" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


LogementEntretien logementRénovationTravaux de rénovation de son logement