L?influence du triple A sur la hausse des taux de crédit immobilier

L?influence du triple A sur la hausse des taux de crédit immobilier
En quoi le triple A peut servir de garde fou aux taux d'intérêt des crédits immobiliers ?

Qu'est ce que le triple A ?

Le triple A est la notation la plus élevée qu'un pays puisse avoir dans l'appréciation du risque de sa solvabilité financière et des perspectives de remboursement de ses engagements à l'égard de ses créanciers.
Cette appréciation est donnée par 4 agences de notation à savoir Moody's, S&P, Fitch et Dagong.
La note triple A correspondu à la mention « Première qualité ». Autrement dit, le pays a la capacité de rembourser ses dettes : il est solvable.
Le risque pays est donc moindre.
La baisse d'une notation (un passage d'une perspective stable à négative par exemple) a un impact immédiat sur le coût de financement de l'entreprise caractérisé par un renchérissement du crédit.
En effet, pour limiter les risques liés à l'insolvabilité de leurs créanciers, les établissements financiers limitent l'octroi de crédits en augmentant les taux d'intérêt des emprunts que ce soit sur le long ou le court terme. 
Souvent dès l'annonce d'une perspective négative par une agence, les établissements prennent tout de suite des mesures en commençant à augmenter les taux d'intérêt.



Une hausse inexorable des taux selon Empruntis mais de quelle ampleur ?


Pour le courtier Empruntis, il n'y a pas de doute : la hausse des taux de crédit est confirmée. Le mouvement débuté en décembre se poursuit ainsi pour ce mois de janvier et trouvera écho dans les prochains mois.
Même si la hausse de janvier est peu significative, elle pourrait faire un bond dans quelques semaines. 
En janvier, les taux ont dépassé les 4 % de décembre, ce qui correspond à une augmentation de 0,05 point ou de 0,1 point, en fonction des durées d'emprunts.
? l'heure actuelle, un emprunt sur 15 ans est affecté d'un taux fixe hors assurance de 4,05 % alors que celui sur 20 ans se voit appliquer un taux de 4,35 %.
Cependant, il s'agit encore là d'une hausse modérée.
La question est de savoir quelle sera l'ampleur des hausses des prochains mois, les établissements ne s'étant pas encore prononcés sur ce point. Quoi qu'il en soit, pour éviter une envolée des taux, les courtiers comptent sur la conservation du triple A par la France.

Le triple A est-il en danger ?
Si la France perd son triple A, les banques, pour compenser la hausse du coût de leurs propres emprunts, se verraient contraint d'augmenter dans une large mesure les taux des crédits immo aux particuliers, et ce, assez rapidement.
Tout comme l'Allemagne et l'Autriche, la France devrait pouvoir conserver son triple A jusqu'en 2013.
L'annonce de l'agence Fitch 
Rating devrait rassurer aussi bien les emprunteurs que les établissements. Tout comme l'Allemagne et l'Autriche, la France devrait pouvoir conserver son triple A jusqu'en 2013.
L'agence trouve injustifié de décerner une note négative à Paris alors même que l'évolution de certains indicateurs économiques et monétaires laisse supposer que la France sera épargnée par les conséquences lourdes d'une crise de l'endettement.
L'agence renonce ainsi à abaisser à négatif sa perspective pour conserver une perspective stable. Toutefois, l'agence de notation Standard & Poor's ne partage pas cet avis et estime que la France mériterait un triple B.



Vous avez aimé l'article "L?influence du triple A sur la hausse des taux de crédit immobilier" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


Credit immobilierTaux credit immobilierHausse des taux