Hausse de la taxe d'habitation et foncière en 2015

Hausse de la taxe d'habitation et foncière en 2015
Mairie de France
C’est confirmé : le contribuable va payer les frais de la réforme des rythmes scolaires et de la baisse des dotations de l’?tat. Les collectivités locales n’ont eu d’autre choix que d’augmenter la taxe foncière, parfois jusqu’à 70 % comme dans cette commune de Meurthe-et-Moselle. Car le constat est là : les économies prévues n’ont pas été réalisée, et devinez qui va devoir combler les déficits budgétaires? Pourquoi la taxe d'habitation va-t-elle augmenter en 2015 ? Pour quelles raisons la taxe fonçière ne cesse d'être en hausse ?

Hausse de la taxe foncière : disparité entre les villes françaises

Les Strasbourgeois se sont réveillés avec un sentiment d’amertume. Pour la première fois depuis 10 ans la capitale européenne va devoir augmenter ses impôts locaux en 2015. La hausse ne se limite toutefois qu’à 3 %, demandant ainsi un effort de 15,42 € par foyer fiscal concerné. Pas très loin de Strasbourg, les habitants de la commune de Maxéville en Meurthe-et-Moselle préféreraient habiter ailleurs. Le maire a décidé d’augmenter la taxe d’habitation à 11,35 %, contre 9,70 % l’année dernière. Mais ce n’est rien en comparaison de ce que les propriétaires occupants vont devoir payer. Cette année 2015 la taxe foncière sur les propriétés bâties a carrément augmenté de 70 %, s’établissant ainsi à 14,95 %. Que dire alors des habitants de Neuilly-sur-Seine, dont les propriétaires verront leur imposition augmentée de 60 % ? ? côté d’eux les habitants de Cugnaux (Haute-Garonne) pourront peut-être se sentir privilégiés, eux qui ne devront faire que 100 € d’efforts financiers supplémentaires suite à une augmentation de 30 % de leurs impôts locaux. Parmi les grandes métropoles, ce sont les Lyonnais qui s’en sortent le mieux avec une hausse de 4 % sur la taxe d’habitation, et de 6,17 % sur la taxe foncière. Les toulousains les plus heureux sont encore ceux qui résident en dehors des remparts de la ville rose. Leurs impôts locaux n’augmenteront « que » de 7,5 %, alors qu’intra-muros on devra subir + 15 %. Les 27 % de foyers fiscaux lilloispropriétaires et assujettis à la taxe foncière, devront cette année trouver 90 € supplémentaire.Cette année encore les municipalités mettront donc les contribuables à contribution, toujours pour réparer les bêtises des précédentes municipalités et les fausses manœuvres du gouvernement, selon leurs dires.  

Hausse des taxes en 2015, comment l'expliquer ?

La municipalité marseillaise est bien obligée de creuser un trou pour boucher celui de 20 millions d’euros, causé par la baisse des dotations de l’?tat. Le gouvernement a prévu une économie de 11 milliards d’euros d’aide aux municipalités, espacée sur 3 ans. ? l’origine, l’idée était de regrouper plusieurs communes afin d’adopter un budget commun, visant à réaliser des économies substantielles. Ce concept aurait pu être bon n’eue été le fossé intellectuel qui sépare l’expert-comptable du politicien de base. Au final aucune économie n’est été réalisée, et il faut bien mettre la main à la poche. Ajoutez là-dessus la réforme des rythmes scolaires, obligeant les municipalités à financer par elles-mêmes certaines activités désormais imposées par la Loi. Et pourtant la nouvelle majorité avait promis à ses électeurs qu’elle ne toucherait pas aux impôts locaux. Qu’à cela ne tienne, les nouveaux élus rejettent la faute sur l’ancienne majorité municipale désormais devenue opposition : « ils ont géré n’importent comment ». Et lorsque les mairies n’ont pas changé de bord, leurs occupants tapent sur le gouvernement et sa politique inégale.En clair : c’est la faute des autres, mais c’est le contribuable qui paye. Les années se suivent et se ressemblent…  

Comment se calculent la taxe foncière et la taxe d’habitation ?

Heureusement les impôts locaux ne se calculent pas sur la valeur réelle du prix de l’immobilier, mais sur une valeur locative cadastrale déterminée par l’administration fiscale. Dans la pratique les collectivités territoriales votent un taux d’imposition, appliqué sur la moitié de ladite valeur locative cadastrale. Des abattements existent en fonction des municipalités, et selon la situation familiale des habitants. Le foyer fiscal reçoit son avis d’imposition au cours du dernier trimestre de l’année, mais peut s’adresser aux services sociaux en cas de difficultés financières. Au final c’est une minorité qui doit renflouer les caisses de sa ville, afin qu’une majorité puisse profiter de toutes sortes de services. C’est sans doute moral, mais c’est tout autant difficile à avaler. Et d’ici à ce que les choses s’inversent dans un pays qui voit sa dette augmenter et sa croissance stagner…

Vous avez aimé l'article "Hausse de la taxe d'habitation et foncière en 2015" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.

ImmobilierFiscalitéLa fiscalité liée aux transactions en immobilier