Réussir un jardin d'intérieur

Réussir un jardin d'intérieur
A quelques semaines du printemps, c'est l'occasion de fleurir et de végétaliser son intérieur. Ceux qui n'ont pas la chance de disposer d'un terrain peuvent pallier un manque de verdure par un jardin intérieur. Cet espace végétal sera plus impressionnant s'il est de grande dimension, mais une petite surface peut suffire pour recréer la nature chez soi, et demandera moins de travail qu'un aménagement extérieur. Alors comment bien réussir son jardin intérieur ?

Les espaces qui se prêtent au jardin d'intérieur

Vestibule, entrée, cage d'escalier : ces espaces de l'habitation se prêtent parfaitement au jardin d'intérieur. En effet ils sont parfois difficiles à meubler ou à mettre en valeur et permettent de ne pas prendre sur l'espace à vivre. Baies vitrées ou appuis de fenêtres, puits de lumière, verrières sont idéales pour fournir chaleur et lumière aux plantes. Si on dispose de beaucoup de mètres carrés, on peut consacrer une pièce entière à son jardin d'intérieur, par exemple une véranda.


Il faut disposer d'une lumière suffisante pour avoir une plus grande latitude sur le choix des essences. On peut privilégier les végétaux qui sont peu gourmands en eau telles les plantes grasses ou les cactus. Certaines plantes fuient le soleil et se trouveront à l'aise dans un renfoncement de mur ou sous un escalier. D'autres affectionnent l'humidité, telles les orchidées qui s'épanouiront dans une pièce d'eau.

L'espace peut être mis en lumière, pour réussir à avoir un effet plus saisissant à la tombée du jour, avec des spots inclinables. On peut associer aux lampes le décor d'une fontaine, d'une cascade ou d'un aquarium.

Jardin d’intérieur : mettre la nature dans sa maison

Le plus simple des jardins consiste à associer les plantes en pots ou jardinières. Parfois il suffit de peut de chose pour réussir son jardin d'intérieur. Une autre solution consiste à poser les pots sur des dessertes, étagères ou meubles. Mais un aménagement est idéal pour créer un espace où le regard pourra cheminer. Le sol pourra être décoré de billes d'argile qui évitent que l'eau s'accumule dans les pots. De jolis galets et des minéraux seront ajoutés pour recouvrir l'espace. On pourra habiller le jardin miniature d'un plateau en bois.

Pour ceux qui ne disposent pas de suffisamment de place, rien n'empêche de multiplier les suspensions pour créer un jardin suspendu. Le  choix des pots sera esthétique et les plantes retombantes pourront être mises en valeur. Une autre option pour gagner de l'espace consiste à dresser un mur végétal.


Réussir son jardin et son potager d'intérieur

Pour mêler l'utile à l'agréable, la création d'un potager intérieur ravira les enfants. L'ensoleillement va jouer un rôle majeur dans l'épanouissement de vos bacs à potager. Tomate cerise, poivron, salade, radis, plantes aromatiques trouveront facilement leur place. Le potager hydroponique a l'avantage de se passer de terre et se contente de l'apport de solutions nutritives.

Autre avantage non négligeable à l'organisation d'un jardin d'intérieur, en dehors de son aspect décoratif : il repousse la pollution. Certaines plantes sont en effet particulièrement efficaces pour dépolluer l'air ambiant : c'est le cas du lierre, de l'aloe vera ou du ficus.

Vous avez aimé l'article "Réussir un jardin d'intérieur" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


AménagementAménagement extérieurJardinEntretenir jardin