Avec des taux inférieurs à 4%, il est recommandé de tenter une renégociation de ses prêts immobiliers

Avec des taux inférieurs à 4%, il est recommandé de tenter une renégociation de ses prêts immobiliers
Avec des taux inférieurs à 4%, il est recommandé de tenter une renégociation de ses prêts immobiliers. Les taux des crédits immobiliers sur le long terme, proposés par les établissements prêteurs sont de plus en plus attractifs. Une grande majorité des taux sont dorénavant inférieurs à 4 %. Le plus bas taux de l'ordre de 3,20 % que l'on a vu en octobre 2010 est sur le point d'être approché.

Les taux sont descendus au - dessous de 4 %

La tendance à la baisse des taux sur la longue durée, observée depuis le début de l'année en cours, n'a eu de cesse de perdurer pour finir par atteindre un niveau très bas. En ce moment, la plupart des propositions de taux de crédits immos sur 15 / 20 ans sont, en effet, inférieures à 4 %. La majorité des courtiers affichent des taux avantageux à l'instar de Meilleurtaux avec un taux proposé à 3,92 %. Pour les meilleurs profils, des emprunteurs pour un crédit sur 20 ans accordé par le courtier Meilleurtaux peuvent bénéficier des taux allant de 3,60 % à 3,30 %. Quant à Credixia, au cours des trois derniers mois, les taux à long terme sont attribués au - dessous de 4 % avec en moyenne, un taux fixé à 3,50 % est hors assurance. Dans le cas du courtier Empruntis, un crédit sur 15 ans, peut maintenant être souscrit avec un taux à 3,70 % si en début d'année, celui -ci fut encore de 4,05 % (Source Tout sur l'immobilier). Pour un crédit sur 20 ans par contre, toujours chez le même courtier, les taux sont désormais fixés à 4,05 % contre 4,35 % auparavant. La tendance devrait encore perdurer quelque temps. Début juin, l'OAT à 10 ans a chuté à 2,26 %, il s'agit des taux d'intérêt à long terme des obligations d'état français. Ce taux est spécifique, les banques prêteuses s'y référent pour la fixation du niveau des taux des crédits à l'habitat à taux fixes.

Les courtiers conseillent aux emprunteurs de renégocier leurs crédits immobiliers

Dans plusieurs cas, bon nombre d'emprunteurs sont susceptibles de bénéficier d'un meilleur taux s'ils décident de procéder à une renégociation du taux de leur crédit en cours. Compte tenu des niveaux des taux de crédit en ce moment, les courtiers estiment que le moment est favorable à la renégociation des crédits immobiliers. Ils encouragent alors leurs clients à adopter cette procédure. Les responsables de Meilleurtaux affirment que les dossiers de demande de renégociation de crédit s'empilent de jour en jour. Les emprunteurs de l'année 2008 au moment où le taux de crédit avoisinait les 5 % sont les plus susceptibles de tirer profit de cette baisse actuelle des taux. En dépit de ces taux très avantageux, peu de Français déposent pourtant des dossiers de demande de crédits immobiliers. Selon les données chiffrées fournies par les banques prêteuses, les demandeurs de prêts sont passés de 12,4 milliards à 6,2 milliards en l'espace de 4 mois, allant de janvier à avril. Quant à Meilleurtaux, le courtier indique au cours du premier trimestre de cette année, une baisse de 19 % d'octroi de prêt sur un an. Il est plus que probable que les taux accordés soient encore plus attractifs pour les meilleurs profils.

Vous avez aimé l'article "Avec des taux inférieurs à 4%, il est recommandé de tenter une renégociation de ses prêts immobiliers" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


Credit immobilierRenégocier crédit Négocier auprès des banques