Immobilier neuf à Lyon : les prix ont baissé au 1er semestre 2012

Les données chiffrées recueillies et publiées par la fédération des promoteurs immobiliers affichent un recul des prix du neuf dans la zone urbaine lyonnaise. La tendance baissière des prix révélée dans le 1er semestre de cette année est de l'ordre de 4.2 %, comparée à l'année dernière sur la même période.

Un recul des prix du neuf de l'ordre de 4.2 % à Lyon

Dans le secteur du neuf en particulier, les prix immo ont fini par craquer et affichent désormais une tendance baissière. En comparaison au 1er semestre de l'année précédente, la baisse est de l'ordre de 4,2 % dans le courant de cette année sur le même laps de temps. En clair, le mètre carré d'une zone habitable est accessible à environ 3 669 € en moyenne. Selon les précisions données par la fédération des promoteurs immobiliers, divers changements dans le secteur de l'immobilier neuf lyonnais ont été identifiés notamment dans le courant du 2e trimestre 2012. Outre la baisse des prix du neuf, les ventes à investisseurs et celles à occupants ont aussi été sujettes à des modifications.

Les ventes à investisseurs affichent une baisse de 34 %

Au 2e trimestre de l'an dernier, les ventes à investisseurs représentaient près de 52 % du marché. Pour le compte de cette année en cours toutefois, cette part des investissements est réduite à 34 %. Entre le mois d'avril et de juin dernier, on recense seulement 300 ventes à investisseurs. Pourtant en 2011 sur la même période, les ventes conclues avoisinaient les 655. Par ailleurs, en comparaison au 1er semestre de l'année dernière, celui de 2012 affiche une baisse du nombre des ventes d'environ 43 %. Ces taux en recul sont en partie expliqués par la perte de valeur dont subissait la loi Scellier. Le dispositif de défiscalisation a, en effet, été revu à baisse en début d'année en passant de 22 % à 13 %. Une baisse de régime des avantages fiscaux, qui a largement desservi le marché de l'immobilier neuf.

Les ventes à occupants en recul de 7 %

? la différence de l'effondrement majeur subi par le volume des ventes à investisseurs. Les ventes à occupants affichent plutôt une certaine résistance. Le nombre de la part des ventes à occupants n'a en effet, été affecté que par un faible recul de 7 % si on établit une comparaison avec le taux relevé au 2e trimestre 2011. Dans la foulée, naturellement la part des ventes à occupants tend vers la hausse en affichant désormais un taux d'augmentation de 64 % des ventes sur le marché au 1er semestre 2012. En 2011, sur la même période le volume des ventes à occupants sur le marché occupait 52 % des ventes. La part des ventes ayant connu une hausse cette année selon la fédération des promoteurs immobiliers en régions est celle des ventes en bloc. Au cours de ces derniers mois et notamment depuis le début d'année, on comptabilise 388 ventes. Soit une tendance à la hausse de l'ordre de 27 % comparée au premier semestre de l'an dernier.

Vous avez aimé l'article "Immobilier neuf à Lyon : les prix ont baissé au 1er semestre 2012 " ? Partagez le.

Les réactions

user lesclesdumidi
Par Jean-Marc - le 05 octobre 2012 - 14:20:01
Le fait est que nombre d' articles dans le domaine de l'immobilier sont contradictoires et on a tendance à ne pas trop croire ce que l'on lit.
user lesclesdumidi
Par Jean-Philippe - le 05 octobre 2012 - 13:07:42
Je suis surpris que le neuf ne baisse que de 4.2% alors que l'ancien Lyonnais a dévissé de plus de 6% et ceci d'après les chiffres des notaires, lesquels ont toujours trois mois de retard.
user lesclesdumidi
Par JOUBERT - le 05 octobre 2012 - 12:47:17
Et les prix vont encore baisser d'avantage quand la ville de Lyon aura mis en vente les nombreux appartements vacants (24000 M2 de logements de fonction pour les fonctionnaires inhabités - entre autres -voir Lyon Capitale du 4 courant)

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.

Prix immobilierPrix immobilier NeufPrix dans les régionsLyon