Assainir son logement en l?aérant

Assainir son logement en l?aérant
Les premiers froids incitent chacun à se calfeutrer chez soi dans un espace bien chauffé. Mais contrairement à ce que l’on pense, une telle atmosphère n’évite pas aux habitants du logement de tomber malade. Car un appartement ou une maison où l’air n’est pas suffisamment renouvelé peut devenir malsain.

Le ministère de la Santé et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) ont créé un site Internet afin de sensibiliser les Français à dépolluer l’air de leur logement (prevention-maison.fr).

Si l’on sait ce qui pollue l’air des villes, on connaît moins les sources de pollution de nos intérieurs. Chaque pièce d’une maison peut comporter des sources de pollution différentes. Les divers polluants peuvent être le tabac, les produits d’entretien, les moisissures et les peintures.

Il ne faut pas occulter de la liste les moquettes et tapis, qui s’ils ne sont pas assez dépoussiérés, sont des endroits où prolifèrent les acariens, cause de l’eczéma et de l’asthme. Les bougies parfumées peuvent aussi polluer l’air intérieur, ainsi que les poils d’animaux.

Assainir son logement : La qualité de l’air d’un logement

Si le logement n’est pas assez aéré, il nuit au bien-être et les polluants peuvent avoir des effets nocifs sur la santé : allergies, irritations des voies respiratoires, migraines. Veiller à la qualité de l’air de son intérieur permet d’éviter ces symptômes et de préserver sa santé.

Hiver comme été, il faut se contraindre à aérer son logement chaque jour durant une dizaine de minutes. Un geste qui permet de renouveler l’atmosphère et de réduire la concentration des polluants. Le site Prévention maison conseille d'aménager son habitat de façon à l'aérer d’avantage pendant et après certaines activités qui produisent de l’humidité ou exigent l’utilisation de produits chimiques. C’est le cas du ménage, du bricolage, de la cuisine, du séchage du linge et de la douche ou du bain. Lorsque c’est possible il faut étendre le linge à l’extérieur.

Certains meubles neufs, notamment ceux réalisés en bois aggloméré, dégagent des substances chimiques plusieurs jours ou semaines après leur installation. Il faut aérer particulièrement la pièce où le meuble est entreposé.

Un logement doit aussi être bien ventilé. Il ne faut pas boucher les grilles de ventilation et les entrées d’air. Il est nécessaire de les entretenir tous les ans en les dépoussiérant.

Aérer son logement, lutter contre les dangers du monoxyde de carbone

Il faut faire vérifier ses appareils de chauffage qui peuvent déposer des particules dans l’air. Attention notamment aux chauffages d’appoint à pétrole ou au gaz. Dans le cas d’un mauvais entretien des appareils de chauffage et de production d’eau chaude ou d’une mauvaise aération du logement, il peut y avoir émission de monoxyde de carbone.

Ce gaz inodore et invisible est très toxique. Il provoque des maux de tête et des nausées mais peut même à haute dose mettre en danger la vie des habitants d’un logement. Chaque année près de 5 000 personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone en France et on déplore une centaine de décès.

Vous avez aimé l'article "Assainir son logement en l?aérant" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


AménagementBien-être