Immobilier neuf à Paris : un marché sous tension

Immobilier neuf à Paris : un marché sous tension
Le marché de l'immobilier neuf à Paris montre quelques signes de faiblesse suite à la hausse des prix ou à la taxation des plus-values.
Malgré le recul des ventes au premier semestre 2011, les experts prévoient un avenir prometteur si les nouvelles mesures de réduction d'impôts prévues en 2012 sont effectives.

2011 : un marché moins dynamique

Grâce à la mise en place du prêt à taux zéro (PTZ) et au principe de l'amortissement des coûts via une première réduction de l'impôt Scellier, l'année 2010 a été marquée par une nette croissance de la vente de biens immobiliers neufs à Paris.
Selon les statistiques, 115 000 acquisitions ont été enregistrées, et les acheteurs se précipitaient pour obtenir un financement auprès d'une banque ou d'un organisme prêteur.
Mais suite à l'augmentation du taux d'intérêt pour le remboursement d'un crédit immobilier, et à l'abaissement des avantages fiscaux en 2011, les ventes ont reculé de 19 % dès le premier trimestre.
Le PTZ + est jugé mal approprié par les experts dans la mesure où les maisons et les appartements neufs de la capitale et des autres grandes villes françaises ont fait l'objet d'une flambée des prix toutes régions confondues de plus de 9 %.

La tendance à l'équilibre du rapport acheteurs/investisseurs

L'accroissement de la concurrence entre les acheteurs de biens immobiliers neufs à Paris en 2011 tend à inverser la donne.
Selon les promoteurs et les agents immobiliers, la demande s'est accrue par rapport à une diminution de l'offre, due au manque de foncier et à l'augmentation de leur prix immobilier au mètre carré.
Les riches acheteurs qui ont disparu depuis presque deux ans reviennent peu à peu investir dans la pierre sur le territoire parisien. Ces derniers sont cependant de plus en plus exigeants et hésitent à acquérir les maisons construites dans les zones d'aménagement concerté ou diffus et les appartements situés dans ces nombreux immeubles de bureaux que les promoteurs convertissent en logement.
La réduction d'impôt Scellier de 14 % prévue par le gouvernement au début de l'année 2012 pourrait favoriser le marché de l'immobilier neuf à Paris.


Vous avez aimé l'article "Immobilier neuf à Paris : un marché sous tension " ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.

Prix immobilierPrix immobilier NeufPrix dans les régionsParis