Commission d?agence : peut-on la négocier ?

Commission d?agence : peut-on la négocier ?
Si vous hésitiez jusqu'ici à faire appel à une agence immobilière pour la mise en vente de votre propriété, c'est plus que jamais le moment de l'envisager, puisque, crise immobilière oblige, il est dorénavant plus aisé de négocier les frais d'agence.

Les commissions d'agence se négocient de plus en plus

Enclenchée depuis 2008, la crise que rencontre le secteur immobilier français va sans doute encore se prolonger sur l'ensemble de cette année, ainsi qu'en 2014. Un contexte très morose qui ne joue pas en faveur des professionnels de l'immobilier. En effet, comme les maisons et les appartements peinent à être vendus rapidement, les agents immobiliers n'ont d'autre choix que de réviser leurs prestations, pour attirer les acheteurs potentiels. Les conséquences : les propriétaires n'hésitent pas à faire jouer la concurrence et à négocier les commissions d'agence.

Comment est définie la commission d'agence ?

Quel que soit le type de mandat immobilier choisi par le propriétaire, le montant, ainsi que les modalités de paiement des frais de l'agence sont déjà convenues entre les deux parties, au moment de la signature de ce document. De manière générale, la commission est calculée en se basant sur la valeur de vente du bien immobilier. Selon les agences immobilières, le montant des frais varie généralement entre 5 % à 10 % par rapport au prix de vente de la maison, ou de l'appartement. Néanmoins, avec la crise immobilière, ce pourcentage avoisine plutôt les 5 à 7 %. Et comme la crise va encore persister, il est fort probable que les commissions d'agence puissent parfois descendre sous le seuil des 5 % dans les semaines et les mois à venir. C'est une tarification qui est d'ailleurs déjà rencontrée chez les agents immobiliers en ligne néerlandais et anglais.

Qu'en est-il de l'achat de particuliers à particuliers ?

Face aux frais d'agence qui sont jugés trop élevés par certains propriétaires, certains envisagent alors de se passer des professionnels de l'immobilier, dans l'espoir ainsi de réduire au maximum le budget nécessaire pour la mise en vente de sa propriété. Le risque est que, sans l'intervention d'une agence immobilière, il se peut que le particulier surévalue la maison, ou encore l'appartement, minimisant ainsi sa chance de trouver des preneurs. Enfin, dans le cas où il y a des possibilités de vente, il est préférable de s'en remettre entièrement aux compétences juridiques d'un notaire, notamment dans la rédaction de la promesse de vente, mais surtout de l'acte de vente.

Vous avez aimé l'article "Commission d?agence : peut-on la négocier ?" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


ImmobilierProfessionnels immobilierAgences immobilièresActivité des agences immobilièresPrestations et services des agences immobilières