Obligation de sécuriser sa piscine

Obligation de sécuriser sa piscine
La société Axa le rappelle, la noyade est la première cause de mort accidentelle des enfants. Chez les nourrissons de 1 an, elle est la cause de 22 % des accidents de la vie courante et de 34 % chez les enfants âgés entre 1 et 4 ans. L'inattention est la cause majeure de ces accidents. Mais la vigilance des parents s'appuie sur un système de sécurisation qui se doit lui aussi d'être infaillible afin que le temps du bain reste un bonheur.

Vous êtes obligé de sécuriser votre piscine pour éviter tous accidents

La loi 2003-93 dite de sécurité piscine, parue le 3 janvier 2003, oblige les propriétaires de piscines privées à s'équiper pour éviter tout accident. Plusieurs solutions sont possibles : l'abri de piscine fermé est le plus onéreux, mais sans doute aussi le plus efficace. Une barrière de protection peut être particulièrement esthétique, en bois, acier ou pvc, mais celle-ci doit être suffisamment haute et comporter un barreaudage qui rend difficile son ascension. Le portillon d'accès doit bien sûr lui aussi être sécurisé. Autre solution pour sécuriser votre piscine, une bâche de sécurité ou un volet déroulant qui sera assez solide pour soutenir le poids d'un enfant. Enfin, l'alarme est le système sans doute le moins cher, mais attention, elle peut tomber en panne.

Quatre types de dispositifs pour sécuriser votre piscine

La loi édictant les principes de sécurité et entretien des piscines privées a été complétée par un décret(1) modifiant ou reformulant certaines dispositions pour quatre types de dispositifs : barrières de protection, couvertures, abris et alarmes. Si à la suite d'un contrôle l'absence de tout système de sécurité est constatée, le montant de l'amende reçue peut atteindre 45 000 euros.

Obligation de sécurisation et vigilance dans le cas d'une piscine hors sol

Les piscines hors sol ne sont pas soumises à des règles de sécurité aussi strictes, les aménagements sur ce type de piscine ne sont pas aussi exigeants. On considère que la hauteur du bord du bassin est un obstacle au franchissement de celui-ci par l'enfant. Mais les parois ne constituent pas une sécurité suffisante et il convient donc de redoubler de vigilance dans le cas d'une piscine hors sol. Ainsi, remisez les jolis brassards esthétiques dans la cave de votre maison pour une ceinture à flotteurs que l'enfant ne pourra pas enlever seul. Une bouée à compléter par des flotteurs autour des bras. Même équipé, un enfant ne doit pas être laissé seul dans l'eau, ne serait-ce que le temps de répondre au téléphone ou d'aller chercher une serviette.

(1) Décret N°2004-499 du 7 juin 2004.

Vous avez aimé l'article "Obligation de sécuriser sa piscine" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


AménagementAménagement extérieurPiscineEntretenir piscine