Affaire Apollonia : l?association des victimes décide de se pourvoir en cassation

Affaire Apollonia : l?association des victimes décide de se pourvoir en cassation
L’affaire Apollonia est loin de toucher à sa fin. Après avoir appris l’annulation de la mise en examen de la plupart des banques accusées, les victimes réagissent en ayant comme projet de se pourvoir en cassation. 


La mise en examen des banques annulée

Dans le cadre de la plus vaste escroquerie financière et immobilière que la France ait jamais connue, outre l’agence Apollonia, plusieurs établissements bancaires ont été pointés du doigt. Selon les dénonciations, des cadres bancaires ont soutenu financièrement le plan de détournement de fonds élaboré et mis en place par la société aixoise Apollonia. Sur une période allant de 2003 à 2007, les escrocs ont réussi à berner quelques milliers de foyers français dont la majorité des victimes sont issues de professions libérales/médicales. Les clients escroqués ont été séduits par des offres présentées comme très attractives dans l’achat d’appartements meublés, un type d’investissement immobilier promettant des avantages fiscaux alléchants et un rendement intéressant. Les biens ont été surévalués et les acheteurs bernés se retrouvent surendettés. Bon nombre d’entre eux sont maintenant ruinés. Les premières instructions du dossier accusant Apollonia d’une tricherie d'une valeur de près d’un milliard d'euros d'appartements surévalués remontent à 2008 à Marseille, puis l’affaire a été transférée à Aix-en-Provence. Dans le courant du mois de juillet dernier, des banques désignées comme étant des personnes morales ont alors fait l’objet de mise en examen. La cour d'appel aixoise a récemment prononcé une annulation de la mise en examen des quatre établissements bancaires sur cinq, à savoir le CIFFRA en Rhône-Alpes-Auvergne, le CIFD, le Crédit Mutuel Méditerranéen ainsi que le Crédit Mutuel de l'Etang de Berre.


Les victimes d’Apollonia décident de se pourvoir en cassation pour avoir gain de cause

Cette vaste escroquerie immobilière Apollonia revient de nouveau dans les actualités pour évoquer une nouvelle décision de justice que les victimes désapprouvent. Le 7 décembre dernier, la Cour d’appel d’Aix-en-Provence a fait part de sa décision d’annuler la mise en examen des banques. Devant cette annonce d’annulation de mise en examen des banques fraudeuses, les victimes n’ont nullement l’intention de renoncer et vont continuer à se battre pour faire valoir leurs droits et accéder à des dédommagements. Près de 350 familles espèrent une issue judiciaire qui leur sera favorable après un combat juridique engagé il y a de cela plus de quatre ans. Avec l’aide de l’association nationale/ANVI-asdevilm, les victimes ont pris la décision de se pourvoir en cassation. Elles espèrent pouvoir se relever au plus vite de cette malheureuse aventure, notamment ceux qui ont tout perdu.

Vous avez aimé l'article "Affaire Apollonia : l?association des victimes décide de se pourvoir en cassation " ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.

ImmobilierArnaques immobilièresApollonia, escroquerie immobilière