Comment bien assurer son habitation ?

Comment bien assurer son habitation ?
Souscrire une assurance habitation ne doit pas se faire au hasard. La vigilance est de mise sur certains points du contrat. Explications.

Il faut d'abord s'orienter vers le contrat multirisque habitation qui correspond le mieux à ses besoins et à son logement. En effet vous assurez votre habitation mais aussi votre famille et vos biens.
La première démarche consiste à estimer la valeur de son mobilier. Celui-ci comprend les meubles, mais aussi l'électroménager, les objets d'art, bijoux et vêtements. Plus la valeur de vos biens est élevée, plus votre prime d'assurance le sera.

Pour établir votre assurance multirisque habitation, l'assureur prend en compte votre statut (locataire ou propriétaire), la superficie du logement, le nombre de pièces, la présence de volets ou la protection des portes d'entrée pour se prémunir d'un cambriolage. 

Ce que couvre la responsabilité civile

Le prix de votre police d'assurance ne sera pas le même s'il couvre une personne ou une famille. En effet l'assurance habitation comprend la responsabilité civile. Celle-ci couvre tous les actes de la vie, les activités scolaires ou hors cadre scolaire et les activités sportives. Elle permet d'indemniser les victimes de dommages causés involontairement.

Si vous faites établir plusieurs devis, vous devez comparer le montant des franchises. La franchise correspond à la somme qui restera à votre charge en cas de sinistre.

Un autre élément est à prendre en compte, celui du mode d'indemnisation, soit valeur à neuf, ou valeur d'usage. Le remboursement à neuf ou en tenant compte de la dépréciation du bien n'est évidemment pas du même montant.

L'assurance multirisque habitation comprend d'autres garanties : vol, dégât des eaux, incendie, bris de glace et catastrophe naturelle. Il faut veiller à vérifier les conditions particulières de ces garanties afin de connaître dans quelles situations l'assureur va vous indemniser ou non. Ainsi dans le cas d'un appartement au rez-de-chaussée, d'une piscine, la compagnie d'assurance peut demander certains équipements pour garantir la protection : par exemple des barreaux aux fenêtres ou un système d'alarme.

Garantie de sinistre : des cas d'exclusion

Un refus d'assurance peut parfois être opposé si vous ne pouvez prouver que votre logement est équipé d'un matériel anti-incendie, tel qu'un extincteur. En 2015, tout logement devra être équipé d'un détecteur de fumée, sinon les dégâts dus à un incendie ne pourront pas être indemnisés.

Pour chaque garantie de sinistre, il existe des cas d'exclusion. Si vous habitez près d'une rivière, vérifiez si le cas d'inondations est bien pris en charge.
Les assureurs proposent des garanties optionnelles pour couvrir les besoins spécifiques de chacun.

Un autre élément est à prendre en compte dans le choix de l'assureur, c'est la simplicité de la déclaration de sinistre. Des compagnies proposent un dossier pré-rempli qui peut se compléter rapidement.

L'assurance habitation comporte en option la protection juridique. Celle-ci vous permet d'être accompagné dans le cadre d'un litige. Vérifiez le champ d'intervention de cette protection qui vous permettra de vous défendre en justice.

Vous avez aimé l'article "Comment bien assurer son habitation ?" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.

LogementEntretien logementAssurance habitationAssurance habitation multirisque