Baisse du taux directeur de la Banque Centrale Européenne : quelles conséquences sur les taux de crédit immobilier ?

Baisse du taux directeur de la Banque Centrale Européenne : quelles conséquences sur les taux de crédit immobilier ?
En vue d'assouplir les conditions relatives au financement des banques et institutions de financement, la Banque Centrale Européenne a baissé son taux directeur.
 Un taux directeur moins élevé pour les BCE
La Banque Centrale Européenne souhaite offrir aux banques la possibilité d'octroyer des prêts immobiliers aux particuliers. Ainsi, elle a assoupli les conditions en proposant une baisse du taux directeur de 1,25 %. Normalement, cette modification devrait influencer le taux du crédit immobilier proposé par les banques aux entreprises et aux particuliers, et donc la tendance du marché du crédit mais elle n'apporte pas les résultats escomptés.
Les enjeux de cette mesure pour les banques
Même si le taux directeur de la BCE a diminué, cela n'affecte pas obligatoirement le crédit aux particuliers.
Effectivement, les banques vont pouvoir emprunter de l'argent à un taux plus bas par rapport aux taux du marché, mais également aux taux proposés par les autres banques ; mais, il sera difficile de garantir les impacts positifs directs sur le taux du crédit aux particuliers. Tel est l'avis de Maël Bernier, directrice de la communication du site de comparaison de prêts immobiliers Empruntis.

Les conséquences pour les particuliers
Cela s'explique premièrement par la réaction des banques face à la baisse. Ces dernières veulent d'abord consolider leurs fonds propres pour assurer leur survie. Ainsi, elles augmentent leur marge lorsque la BCE propose un taux plus bas. Deuxièmement, les banques préviennent le non-paiement de la Grèce.

Enfin, elles font tout pour respecter les normes de Bâle III qui leur imposent d'avoir un fonds propre stable. Cette mesure de la BCE va donc permettre aux banques de bénéficier de plus de liquidités concernant les crédits aux particuliers. Elle assurera également un taux de crédit immobilier assez stable qui s'élève à 4 % hors assurance.
Concrètement donc, les particuliers profiteront d'un taux stable jusqu'à la fin de l'année, mais pas obligatoirement d'un taux moins élevé.




Vous avez aimé l'article "Baisse du taux directeur de la Banque Centrale Européenne : quelles conséquences sur les taux de crédit immobilier ? " ? Partagez le.

Les réactions

user lesclesdumidi
Par creditgirl - le 08 novembre 2011 - 15:12:00
De même, les prêts de restructuration, autrement dit le rachat de credit immobilier, avec ou sans hypothèque conventionnelle, verra ses taux se maintenir à leurs niveaux actuels jusqu'à la fin de l'année sauf impondérable économique majeur.

FrançoiseFondadouze
Gérante Rainbow Finance

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


Credit immobilierTaux credit immobilierTaux stable