Toulouse, une des villes aux taux de crédit très attractifs

Toulouse, une des villes aux taux de crédit très attractifs
Suite à la lecture des données chiffrées fournies par Meilleurstaux.com, Toulouse figure parmi les premières villes françaises aux meilleures offres de crédit immobilier. Pour un prêt de 20 ans, pour un appartement ou une maison, il y serait possible d'accéder à un taux de crédit immo peu élevé de 3,90 %.

Pour un prêt de 20 ans, un taux avoisinant les 3,90 %

Toulouse figure dans la liste des premières villes françaises ayant des propositions d'offre de crédit très avantageuses. Ceci remonte à l'édition 2011 du salon de l'Immobilier ayant eu lieu au mois d'octobre de la même année. C'est à cette époque que les Caisses régionales des banques de Midi-Pyrénées ont pris l'initiative d'opter pour des taux peu élevées. Une option favorisée par un taux des emprunts d'?tat à long terme/ OAT, lui-même approchant un niveau très bas. Les banques de la région toulousaine durant des semaines successives ont alors pu proposer des taux de crédit immobiliers attractifs et conquérir ainsi de nouveaux clients. En ce moment, il est possible de contracter auprès des banques prêteuses toulousaines, des prêts sur 20 ans en bénéficiant d'un taux attractif de l'ordre de 3,90 %. En comparaison à d'autres villes, il faut reconnaître que la conjoncture économique dans la ville rose est favorable à l'accès au prêt logement avantageux. Il suffit de citer le secteur de l'aéronautique créateur emplois. Selon les explications de la directrice de l'agence Meilleurtaux, Lucie Laborie, les acquéreurs dans la ville rose achètent notamment par nécessité plutôt que pour le plaisir(source Objectifnews).

Un apport personnel conséquent de 15 % minimum

? l'instar des autres banques prêteuses dans l'Hexagone, celles situées à Toulouse imposent aussi des conditions d'octroi exigeantes avec des critères pointilleux et sélectifs. Rien que pour l'apport personnel, le demandeur de prêt doit assurer au moins les 15 % du montant exigé. D'après l'information révélée par la directrice de l'agence Meilleurtaux, Lucie Laborie, 60 % des acquéreurs sont certes des primo accédants, mais la majeure partie d'entre eux sont épaulés par les proches pour supporter l'apport financier requis. Une démarche sans précédent qui est devenue nécessaire compte tenu de la conjoncture. Quant aux autres profils d'acquéreurs, la majorité d'entre eux sont des cadres ou bien de jeunes retraités. Dans le courant de l'année dernière, le montant des prêts avoisinait en moyenne les 180.000 € sur une durée allant de 18 à 20 ans dans le cas des cadres contre 25 ans chez les primo accédants. Au sujet de la perte du triple A, Lucie Laborie, estime que ceci ne va pas immédiatement, avoir un réel impact sur le niveau des taux des crédits immobiliers étant donné que l'OAT n'est plus à 3,03 mais désormais de l'ordre de 3,10. ? l'égard du contexte pourtant, il est fort probable que les taux vont tendre à la hausse, pas de manière brutale, mais progressivement. Dans la foulée, il faut s'attendre à la réduction du nombre des acquéreurs présents sur le marché, accompagnée d'un allongement des délais de vente suivie normalement d'une tendance baissière des prix immobiliers. Ainsi le pouvoir d'achat immobilier sera sauf.

Vous avez aimé l'article "Toulouse, une des villes aux taux de crédit très attractifs" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


Credit immobilierTaux credit immobilierRégion par région