Le logement étudiant à Châteauroux ne connaît pas de crise

Le logement étudiant à Châteauroux ne connaît pas de crise
Le cas de Châteauroux serait-il l'exception qui confirme la règle ? Une fois n'est pas coutume, alors que dans de nombreuses grandes villes de France, la recherche de logements pour étudiant est souvent une entreprise difficile, ce n'est pas du tout le cas à Châteauroux, commune française dans le département de l'Indre.

Une éternelle crise du logement étudiant en France

Boursier ou non, à chaque rentrée universitaire, trouver un logement peut devenir un véritable cauchemar pour les étudiants, particulièrement pour tous ceux qui commence leur cursus universitaire. En effet, ceux qui entament leur deuxième ou leur troisième année sont encore tout simplement en droit de conserver le leur (dans le privé). C'est du moins le cas dans les villes de Tours, Marseille, Montpellier, Paris, Bordeaux ou encore Nanterre. Tout d'abord, quel que soit l'université ou l'IUT, l'offre est toujours inférieure à la demande. D'ailleurs, ce sont généralement les futurs universitaires en provenance des autres villes qui sont les grandes victimes, puisque ceux résidant sur place ont encore la possibilité de d'habiter chez leurs parents, dans le cas où des lits ne se libèrent pas sur le campus. Sans compter sur les étudiants qui viennent de l'étranger. De plus, le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires ou Crous n'est pas d'une grande aide, parce que du peu des chambres universitaire qui sont vacantes, celles -ci sont très vite attribuées, avec une très longue liste d'attente. Pas d'autres choix pour la majorité de ces étudiants, sinon louer des logements, qui dans la majorité des cas reviennent chers, donc quelquefois inaccessibles à certains étudiants. Afin de profiter de la situation, certains propriétaires sans scrupules n'hésitent alors pas à louer des logements insalubres, ainsi qu'impropres à l'habitation.

Les logements étudiants se dénichent facilement à Châteauroux

Fort heureusement, Châteauroux figure parmi ces communes universitaires, voire la seule où la recherche d'un logement étudiant n'est pas un vrai parcours du combattant. Déjà les prétendants sont moins nombreux que dans la région parisienne par exemple, mais il se trouve que la liste d'attente est moins fournie, que celle des autres campus, puisqu'il y a une dizaine d'étudiants au maximum. Il y a donc beaucoup plus de chance de se faire attribuer un logement, s'il y a désistement, particulièrement pour les boursiers.  Bien sûr, il n'est pas question non plus de s'y prendre au dernier moment. Par contre ceux qui n'ont pas bénéficié d'un logement universitaire, peuvent se tourner vers le Crous, qui se chargera de les mettre en relation directe avec des annonces de locations de logements étudiants, après entretien avec les propriétaires, pour s'assurer ainsi de la salubrité du studio ou de l'appartement. C'est notamment le cas de Angel et Jonathan, deux étudiants d'origine mexicaine qui sont en France pour leur licence en Supervision des automatismes et réseaux, qui se sont fait aider par leur Institut Universitaire de Technologie, pour la réservation de leur chambre universitaire. Pour information, l'antenne du Crous Orléans-Tours met à la disposition des étudiants ses 42 lits et 32 logements, tandis que la résidence des Coinchettes propose une soixantaine de couchettes. (Source La Nouvelle République)

Vous avez aimé l'article "Le logement étudiant à Châteauroux ne connaît pas de crise" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


LogementLe logement pour les étudiants