L?immobilier à Dunkerque est en crise depuis 2 ans

L?immobilier à Dunkerque est en crise depuis 2 ans
Rien ne va plus pour le marché immobilier de Dunkerque. Alors que les conditions sont favorables à l’achat, les acquéreurs restent rares et cette situation dure depuis déjà deux ans. En moyenne, il faut au moins 6 mois pour vendre un bien immobilier.


L’immobilier à Dunkerque est en pleine crise

Les deux dernières années furent difficiles pour le marché immobilier de Dunkerque. Alors que les prix n’ont cessé de baisser dans la ville et que les taux sont au plus bas, les propriétés restent invendues ou mettent beaucoup du temps à trouver acquéreur. L’année dernière a été marquée par une baisse des prix de l'immobilier généralisée de 10 %. Actuellement, il faut parfois jusqu’à un an pour réussir à vendre une maison. Et tous les types de biens sont concernés. C’est par exemple le cas des Malouines qui peinent à se vendre alors qu’il est possible d’en devenir propriétaire pour 320 000 euros, contre 360 000 euros auparavant. D’autre part, on constate aussi une baisse des transactions pour les biens de prestige. Les investisseurs hésitent à acheter des biens estimés à plus de 400 000 euros. Et la situation n’est pas meilleure pour le neuf. En fait, les clients potentiels ont tout simplement un budget plus limité. Ces derniers préfèrent se tourner vers des biens immobiliers aux prix plus abordables dont notamment les immeubles à rénover.


Les quartiers qui attirent à Dunkerque

Certains quartiers ont cependant su résister à la crise. Malo-les-Bains continue par exemple de séduire grâce à sa proximité avec la plage de sable fin. Rosendaël commence également à attirer les acheteurs. Dans ces zones qui abritent de superbes villas, le prix du mètre carré s’élève à 3 000 euros en moyenne. ? ce prix, on peut avoir un appartement avec vue sur la mer et équipé d’un ascenseur. En outre, les acheteurs ont aussi une préférence pour les maisons de plain-pied. Ces dernières se négocient aux alentours de 350 000 euros. En ce qui concerne les acquéreurs, il s'agit principalement de seniors déjà propriétaires. Plusieurs cadres continuent également de s’installer dans ce quartier résidentiel. Par contre, très peu de primo-accédants ont la possibilité d’acheter dans ces quartiers. Ils préfèrent alors se tourner vers des zones moins chères comme dans la Petite-Synthe ou à Saint-Pol-sur-Mer. On peut acquérir y une maison de 90 m² à partir de 100 000 euros.


C’est le moment ou jamais de devenir propriétaire à Dunkerque

C’est le moment idéal pour investir à Dunkerque. Les opportunités sont nombreuses, on peut y faire de très bonnes affaires. De plus, les offres sont variées, les acheteurs peuvent choisir entre appartement, Malouine ou encore maison traditionnelle. Pour faire les meilleures affaires, il faut chercher dans le centre-ville ou encore plus à l’ouest de la commune où les prix de l'immo ancien sont relativement bas. En effet, on peut y retrouver des logements à moins de 1 000 euros le mètre carré. Par contre, à ce prix il faut prévoir des travaux de rénovation. On remarque aussi que les investisseurs sont particulièrement intéressés par ces quartiers. Néanmoins, Malo-les-Bains reste le quartier le plus indiqué pour ceux qui veulent disposer d’une belle bâtisse.

Vous avez aimé l'article "L?immobilier à Dunkerque est en crise depuis 2 ans" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


Prix immobilierPrix immobilier ancienBaisse des prixBaisse des prix de l'immobilier dans les villes françaises