Chute des crédits immobiliers au troisième trimestre

Chute des crédits immobiliers au troisième trimestre
Dans son dernier rapport publié jeudi dernier, le Crédit Logement CSA a constaté un recul de 13,7 % des prêts immobiliers enregistrés au troisième trimestre 2011. L'observatoire évoque même la poursuite de cette dégradation en 2012.

Un résultat satisfaisant malgré le recul

Après un premier semestre marqué par un bond remarquable de 19,1 %, le nombre des prêts immobiliers est revenu à la baisse au troisième trimestre, pénalisé notamment par une importante baisse de la demande. Entre juillet et septembre 2011, le nombre de crédits immobiliers souscrits par les Français a diminué de 13,7 % selon le dernier observatoire du Crédit Logement CSA. Même si les taux pratiqués par les organismes de crédit immobilier ont continué de baisser en octobre, l'organisme estime que le recul devrait encore se poursuivre sur le dernier trimestre 2011.


Ainsi, sur l'ensemble de l'année, l'observatoire table sur un volume de prêts bancaires pour des projets de crédits immobiliers à 155 milliards d'euros, soit 8 % de moins par rapport à 2010. Malgré ce recul, le directeur général délégué de Crédit Logement estime que le montant des prêts immobiliers enregistrés en 2011 est loin d'être alarmant, surtout que la bonne performance de l'année dernière a été en grande partie due aux nombreux rachats de crédits.

Vers un remake de la grande dépression de 2008 ?

Dans son rapport d'études, le Crédit Logement CSA évoque une possible poursuite du repli en 2012, pour atteindre le plancher de 130 milliards d'euros, soit un niveau à 16 % de moins qu'en 2010 et presque en ligne avec les 120 milliards d'euros en 2009 après la grande crise de 2008. Selon les dires du professeur d'économie Michel Mouillart, ce scénario devient de plus en plus probable avec les nouvelles mesures annoncées dans le plan de rigueur budgétaire 2012.


La nouvelle loi prévoit effectivement de supprimer le PTZ + dans les logements anciens, un changement qui affectera davantage le marché de l'ancien déjà affaibli par la crise. Hormis la suppression du PTZ + dans l'ancien, la baisse du pouvoir d'achat, la remontée du chômage et l'abandon de la loi Scellier en 2013 sont également autant de paramètres qui vont peser sur le marché du crédit et la baisse des emprunts sur l'ensemble de l'année 2012.



Vous avez aimé l'article "Chute des crédits immobiliers au troisième trimestre" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


Credit immobilierOrganismes créditTendances marché crédit Les conditions d'octroi du crédit immobilier