Mort du designer Andrée Putman

Mort du designer Andrée Putman
Le milieu du design et de la décoration d’intérieur est en deuil. Andrée Putman est décédée à Paris samedi dernier à l’âge de 87 ans. Les œuvres de la styliste et son authenticité laisseront à jamais des empreintes dans le monde du design, non seulement français, mais également mondial. On associera toujours le nom d’Andrée Purman aux décors authentiques de l’avion supersonique le Concorde, ou encore à ceux de l'hôtel Morgan situé à New York.


Andrée Putman, un grand nom français du design est mort à l’âge de 87 ans

Issue d’une famille bourgeoise, rien ne destinait Andrée Putman à devenir une grande styliste et décoratrice d’intérieur de renommée mondiale. En épousant Jacques Putman, qui exerçait le métier de marchand d’art, Andrée Putman commençait alors à se familiariser avec l’art contemporain. En 1971, elle se trouvait à la tête de la direction artistique de Créateurs et industriels en travaillant avec des jeunes stylistes, qui à l’époque, débutaient dans le milieu, à l’instar de Jean-Paul Gauthier, de Thierry Mugler ou d’Emmanuelle Khan. Le style de la designer ne ressemble à aucun autre. Elle avait un style atypique particulièrement sobre et élégant. Un style qui rend les objets, les mobiliers et les décors qu’elle a créés intemporels et uniques. De son point de vue, décorer un intérieur signifie surtout reproduire le portrait du propriétaire  tout en suggestion, pour que cela ne soit pas trop visible, mais reste par contre indatable. Andrée Putman ambitionnait aussi de parvenir à créer des articles magnifiques qui seraient à la portée de tous. La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a évoqué Andrée Putman comme une très grande artiste ainsi qu’une femme libre. Une liberté qu’elle a mis au service de son immense talent et qui lui a permis de s’adonner pleinement à la création avec des réalisations qui marqueront à jamais l’esprit.


Pour les Américains, le designer Andrée Putman serait la réincarnation du chic français

Andrée Putman reflétait à la fois l’élégance et la sobriété. Elle développait un style minimaliste et affectionnait le blanc et le noir, des teintes qui prédominaient dans ses œuvres. La styliste a commencé à être connue et apprécié au niveau international, après avoir décoré avec succès le Morgans Hotel de New York. Depuis, aux yeux des Américains, elle était perçue comme l’image vivante du chic à la française. Par la suite, on a mis sur le compte d’Andrée Purtman le design et la décoration d’autres établissements hôteliers, mais aussi des bureaux comme l’hôtel Pershing Hall à Paris, la maison de BHL à Tanger, etc. Ou encore, le bureau de l’ancien ministre de la Culture, Jacques Lang, situé au Palais-Royal. Par ailleurs, le nom d’Andrée Putman est le plus souvent associé au Concorde. Elle avait été choisie pour aménager l’intérieur de l’appareil en créant les mobiliers ou en optant pour les couleurs qui allaient habiller et personnaliser l’intérieur de l’avion. Ces dernières années, Andrée Putman, qui avait une grande passion pour les mots déclarait vouloir se mettre à l’écriture, mais le temps lui aura fait défaut.

Vous avez aimé l'article "Mort du designer Andrée Putman" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


AménagementDesignDesigners