Vers un encadrement de la hausse des prix du neuf à Paris ?

Vers un encadrement de la hausse des prix du neuf à Paris ?
L’immobilier parisien coûte cher. Par rapport aux autres grandes villes de France, voire d’Europe et de certains pays du monde, les prix des logements dans la capitale sont exorbitants. Le groupe PCF et le Parti de Gauche proposeraient une solution pour tenter de remédier à ce problème : encadrer la hausse des prix de l'immobilier neuf à Paris.


Une charte anti hausse des prix proposée par le groupe PCF et le Parti de Gauche

Les prix à Paris sont maintenus élevés à cause d’une offre qui peine à répondre à une demande de plus en plus forte. La capitale française est très convoitée comme lieu de vie, d’où une recrudescence constante des demandes d’achat immobilier ou de location. Face au prix des logements parisiens et notamment à la hausse incessante des prix de l'immo neuf dans la capitale, le groupe PCF et le Parti de Gauche ont décidé d’élaborer une stratégie pour y mettre fin, ou du moins pour freiner cette tendance. Il s’agit en clair d’une proposition de charte promoteur que le groupe vient de présenter au Conseil de Paris.

L’un des principaux objectifs de cette charte promoteur serait de mieux gérer la spéculation immobilière à Paris. Réussir à réguler la spéculation immobilière dans la capitale et en région parisienne serait un des moyens efficaces pour contrôler l’évolution des prix immobiliers pratiqués afin de les empêcher de flamber. Par le moyen de cette charte promoteur, le président du groupe PCF-PG Ian Brossat, souhaiterait surtout que les habitants de Paris puissent vivre dans la capitale sans avoir à la quitter à cause des prix des logements. Les élus communistes et le Parti de Gauche sont en lice pour les municipales de 2014. L’argumentaire axé sur les problèmes de logement à Paris va être largement exploité par les différents candidats potentiels.



Une charte promoteur applicable dès le 1er janvier 2014 ?

Les prix élevés des logements à Paris ne sont plus un secret pour personne. Se loger dans la capitale devient de plus en plus problématique. Les offres sont rares et les prix estimés abusifs, en l’occurrence pour l’achat ou la location des logements neufs. Une des raisons de la cherté de l’immobilier parisien serait la spéculation immobilière incontrôlable qui sévit dans la capitale. Une meilleure gestion de la spéculation immobilière qui est une des responsables de l’envolée des prix à Paris pourrait être une solution permettant de réguler leur évolution. Cette idée a été proposée par le groupe PCF et Parti de Gauche présentée sous forme de charte promoteur devant le Conseil de Paris. Lorsque ce dernier aura fini d’examiner cette charte et consentira son adoption, celle-ci pourra alors être mise en application à dater du 1er janvier 2014. Dans les détails, la charte promoteur du groupe PCF et Parti de Gauche offrira la possibilité de pratiquer un prix de vente dans le neuf 15 % au-dessous de la moyenne des prix pratiqués au sein de l'arrondissement. En même temps, un abattement supplémentaire de 15 % sera accordé aux ménages bénéficiaires du prêt à taux zéro qui projettent d'acheter un bien immobilier. Cette démarche permettra peut-être de débloquer la situation et relancer le marché parisien.

Vous avez aimé l'article "Vers un encadrement de la hausse des prix du neuf à Paris ?" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.

Prix immobilierPrix immobilier NeufHausse prix Neuf