Hausse des prix immobiliers à Saint-Tropez en aout 2015

Hausse des prix immobiliers à Saint-Tropez en aout 2015
Le secteur de l’immobilier haut de gamme est en train de retrouver des couleurs sur la Côte d’Azur. Le départ des acheteurs étrangers et l’attentisme des vendeurs avaient gelé le marché, mais aujourd’hui la baisse de l’euro et une certaine décision de la cour européenne inverse la tendance. C’est le moment pour les étrangers d’acheter villas et appartements à Saint-Tropez, à des prixréduits défiant toute concurrence.  

Après une baisse de 35 % en 6 ans, l’immobilier tropézien repart à la hausse en 2015

L’arrivée de la crise des subprimes sur les rivages de l’Europe a sonné le glas de l’immobilier haut de gamme dans l’Hexagone. Les acheteurs étrangers ont commencé à se retirer progressivement de Paris et de la Côte d’Azur. Fini les frasques et la course aux belles villas, le représentant du réseau Barnes à Saint-Tropez cité par lemonde.fr, rapporte que les prix de l’immobilier ancien dans le mythique village de pêcheurs ont perdu -35 % 6 ans. Les propriétaires aisés n’ayant aucune envie de casser leurs prix pour satisfaire les acheteurs, le marché resta relativement bloqué pendant de nombreuses années. Puis un beau jour le premier d’entre eux se trouva dans l’obligation de vendre, pour le plus grand bonheur de l’acquéreur patient. L’un d’entre eux a pu devenir propriétaire d’une « maison traditionnelle de plain-pied dans le quartier Tahiti », présentant une surface habitable de 200 m² et un terrain de 2200 m². L’année dernière ce type de bien immobilier très recherché était en vente à 3 millions d’euros, l’acquéreur l’a emporté pour 2,35 millions d’euros. Mais la vente la plus spectaculaire revient à Barnes. Il y a 2 ans une villa moderne vue sur mer de 700 m² avec piscine, et sise sur un terrain de 3000 m², était proposée à 20 millions d’euros. Récemment un acheteur se l’est appropriée pour 14 millions d’euros, soit une remise de 30 %. Mais attention, la tendance serait en train de s’inverser, et en ce mi-2015 le constat est à la hausse des prix immobiliers.

La baisse de l’euro est une des causes de la hausse des prix immobilier à Saint-Tropez

Selon le représentant de Barnes cité par lemonde.fr, les prix de l’immobilier à Saint-Tropez auraient regagné 15 % depuis le début de l’année. Le pouvoir d’achat des étrangers s’est amélioré grâce à la baisse de l’euro, ce qui permet notamment aux Américains de revenir sur Paris et la Côte d’Azur. L’année dernière à cette époque, on pouvait changer 1 € contre 1,33 $. Puis au milieu du mois de décembre les bruits d’une politique monétaire accommodante de la part de la BCE (Banque Centrale Européenne) se mirent à circuler. Le change tomba progressivement, pour naviguer aujourd’hui autour de 1 € pour 1,1 $. En clair, il y a un an pour 1 000 000 $ on obtenait 752 000 €, aujourd’hui l’acheteur immobilier dispose de 910 000 €. La différence se passe de commentaires. Les opportunités sont tout aussi intéressantes pour les acheteurs britanniques. Au début de l’année 2015 ils obtenaient 1 € pour 0,78 £, aujourd’hui le change est à 0,71 £. Pour 1 000 000 £ il y a 6 mois, un anglais pouvait dépenser 1 282 000 €. Aujourd’hui son pouvoir d’achat immobilier grimpe à 1 410 000 €.  

Pas de contribution sociale sur les plus-values immobilières pour les étrangers

Le bol d’air de l’immobilier haut-de-gamme a surtout été apporté par une procédure de la commission européenne contre la France. La loi des finances de 2012 avait étendu les 15,5 % de prélèvements sociaux aux plus-values immobilières par les non-résidents fiscaux, ce qui avait eu pour effet de faire fuir les acheteurs étrangers. Mais le 26 avril dernier, la cour de justice européenne a statué sur le fait qu’une personne résidant dans un pays membre de l’UE, n’a pas à être soumise aux prélèvements sociaux, dès lors qu’elle cotise à un régime de la sécurité sociale dans un autre pays de l’UE. Dès lors les investisseurs italiens et anglais, particulièrement fans de la Côte d’Azur, peuvent viser des biens immobiliers haut de gamme, et espérer conserver une grande partie de leurs plus-values lors de la revente. Ainsi l’immobilier de Saint-Tropez commence à attirer les acheteurs qui en ont les moyens, certains n’hésitant même pas à dépenser 20 000 €/m² pour une terrasse avec vue sur le port.

Vous avez aimé l'article "Hausse des prix immobiliers à Saint-Tropez en aout 2015" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


Prix immobilierPrix immobilier ancienHausse des prix