Les prêts aidés ne sont pas exclusivement destinés à des ménages aux faibles revenus

Les prêts aidés ne sont pas exclusivement destinés à des ménages aux faibles revenus
Dans de nombreux cas d’investissement immobilier, recourir à des moyens de financement extérieur s’avère nécessaire. Le plus souvent, les futurs acquéreurs s’adressent à des banques prêteuses pour bénéficier d’un prêt logement. Pourtant, les prêts mis en place par l’?tat, les collectivités ou les caisses d’allocation constitue des aides à l'emprunt auxquelles tout un chacun est susceptible d’être bénéficiaire.

Plusieurs profils d’acheteurs peuvent bénéficier des différents prêts aidés

Habituellement, on s’imagine que les prêts aidés proposés avec gratuité ou à taux – réduits par l’?tat, les collectivités ou les caisses d’allocation, sont pour les ménages aux revenus modestes et faibles. Ce qui est complètement faux car ces subventions à l’habitat peuvent bénéficier à monsieur tout le monde si le demandeur remplit les conditions nécessaires d’obtention. Il est alors recommandé de d’abord se renseigner sur les aides existantes avant de procéder à une contraction d'un crédit dans l'immobilier auprès des banques. Des prêts aidés comme le prêt à taux zéro + / PTZ+ ou les prêts immos des collectivités peuvent permettre une réduction de 10 à 15% du cout global d’un prêt.

Conditions à remplir pour être bénéficiaire du prêt à taux zéro +

Le prêt à taux zéro + ou  PTZ+, est un prêt gratuit. Le PTZ+ est une option présentée par les établissements bancaires à l’adresse des primo-accédants souhaitant faire l’acquisition d’un logement neuf en tant que résidence principale. Le prêt à taux zéro +s’adresse aussi à des gens qui ont cessé d’être propriétaires pendant deux ans. ? dater du 1er janvier 2012, le PTZ+ est devenu accessible sur critère d’un montant forfaitaire du revenu annuel. Dans le cas d’un individu seul résidant dans la région parisienne, il ne doit pas percevoir plus de 43 500 € par an. Pour un couple avec enfant par contre, le plafond ne doit pas dépasser les 73 950 €. Par rapport au prix d’achat, le montant du prêt accordé peut aller de 14 à 38%. Accéder à des meilleurs taux est envisageable si le bien à acheter est situé en zone peuplée ou privilégie le développement durable en étant peu énergivore. Le montant du prêt pourra aussi élevé tout en bénéficiant d’une durée de remboursement allongé (8 à 25 ans), si le demandeur de prêt a un profil de famille nombreuse au revenu modeste.

Des prêts des collectivités mis à la disposition des acheteurs parisiens

Le prêt Paris logement 0% figure parmi les prêts des collectivités. Il s’agit d’un prêt distribué par la mairie à l’attention des primo-accédants pour l’achat d’un logement neuf ou ancien. Un bien acheté qui va servir de résidence principale. Le montant du prêt Paris logement 0% avoisine les 39 600 euros. Un individu seul pourra être bénéficiaire de près de 24 200 € s’il touche un gain annuel de pas plus de 34 587 €. Quand à un couple sans enfant, le revenu annuel doit approcher les 48 797 € contre 63 967 € pour un couple ayant un enfant. ? partir du moment où l’apport personnel combiné au montant du prêt, sont inférieurs à la moitié du prix d’achat, une majoration de 50% est alors autorisée.

Vous avez aimé l'article "Les prêts aidés ne sont pas exclusivement destinés à des ménages aux faibles revenus" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


Credit immobilierPrêts immobiliersAides emprunt