Habitat collectif en bois en Alsace

Habitat collectif en bois en Alsace
Le savoir-faire relatif à l’énergie positive va être rallié au mode de fabrication d’habitation privilégiant l’utilisation du bois cela à travers un projet de construction résidentielle en Alsace.

Privilégier l’énergie positive au sein d’un groupement d’appartements en bois

Il s’agit d’un chantier de construction durable dirigé par la société Mob Alsace/ Maison à Ossature Bois Alsace. L’instauration d’une énergie positive au niveau de bâtiment fabriqué à l’aide de bois concerne dix-sept appartements au sein de l’habitat collectif. Ce chantier intègre un vaste programme immobilier associé à l’opération Grand Angle dont l’objectif est de réaliser la livraison de 132 logements d’ici à l’horizon 2014. Pour le besoin du chantier, Mob Alsace s’est procuré à Strasbourg, quelque 260 mètres cubes de bois

Maitriser l’énergie et sa consommation en utilisant des énergies totalement renouvelables

Les logements à ossature de bois pour l’habitat collectif à énergie positive sont construits selon les principes de construction de la maison écologique. Les dix-sept appartements sont assurés d’être peu énergivores avec un mode constructif en total respect de la nature. Les locaux d’habitation respectueux de l’environnement privilégient complètement le recours aux énergies renouvelables. Pour l’alimentation en énergie, les concepteurs et constructeurs du chantier ont exploité des moyens techniques garantissant la production d’énergie à 100 % renouvelables. Il s’agit en l’occurrence du recours à des panneaux photovoltaïques installés au niveau de la toiture, ainsi que de l’emploi d’une chaufferie urbaine au bois. Pour réduire au maximum la consommation en énergie et rendre le bâtiment le plus économe possible, les lieux sont dépourvus d’ascenseur ainsi que de surfaces communes. Dans l’habitat collectif, certains bâtiments notamment ceux situés du côté de la cour intérieure du Grand Angle seront dotés de deux étages et d’autres tournées vers le quartier de Neudorf en auront trois. Pour une meilleure isolation thermique du bâtiment, les murs sont alors équipés d’isolants performants.

Recours à l’utilisation de matériels complémentaires fournissant des énergies renouvelables

Pour instaurer une performance énergétique en limitant la consommation d’énergie, le recours à l’utilisation d’énergie renouvelable permet d’obtenir des logements très peu énergivores. Pour la réalisation de l’habitat collectif constitué de bâtiments à énergie positive, des matériels permettant l’accès aux énergies renouvelables ont été utilisés et mis en valeur. Il s’agit en l’occurrence, de panneaux photovoltaïques mis en usage en complémentarité avec la chaufferie collective bois. Quant au système d’isolation et les murs en bois, il est assuré d’être hautement performant avec différentes couches constituées de plaque de placo, de lattage et de contre lattage ou encore de membrane pare-vapeur. ? cela s’ajoutent des panneaux OSB de 12 mm et de fibre de bois ainsi qu’un pare-pluie et un bardage en mélèze. En ce qui concerne le cas d’étanchéité à l’air, une série de tests a été réalisée pour bien s’assurer que d’éventuelles fuites importantes ne compromettent les efforts fournis pour la mise en place d’une performance énergétique. ? l’issu de trois tests effectués successivement, il est établi que les taux de fuite sont finalement compris entre 0,4 et 0,6, plutôt que de se fixer à 1.








 







 


Vous avez aimé l'article "Habitat collectif en bois en Alsace" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


ConstructionConstruction écologiqueHabitat écologique