Quelle protection choisir pour ma piscine ?

Quelle protection choisir pour ma piscine ?
Si vous programmez prochainement l'aménagement d'une piscine dans votre propriété, sachez que l'installation d'un dispositif de sécurité n'est pas un choix mais une obligation.

En cas d'absence de protection, les propriétaires de piscines s'exposent non seulement à des sanctions pénales, mais aussi à une amende de 45 000 €. C'est la sanction drastique que le gouvernement a mis en place, pour réduire le nombre de noyades dans les piscines. Ainsi, depuis l'entrée en vigueur de la loi en janvier 2006, certains aménagements sont obligatoires : tous les bassins privés et les lieux de baignades publics encastrés ou partiellement enterrés en plein air, doivent être dotés d'un dispositif de protection. Mais quel système de protection choisir pour sa piscine ? Toutefois, les modèles gonflables qui se montent et se démontent à même le sol peuvent être dispensés de protection, ainsi que les piscines en intérieur. ? noter cependant que même si la piscine est déjà équipée d'un système de sécurité, les parents devront toujours rester vigilants si des enfants se trouvent à proximité du bassin.

Comment choisir parmi les différents types de dispositifs de protection pour piscine ?

Pour la sécurité de leurs piscines, les propriétaires disposent d'un très large choix d'articles pour piscine. Il est donc bien difficile de choisir une protection pour sa piscine parmi un si vaste choix. Généralement, l'installation d'un seul dispositif suffira, à partir du moment où tous les risques de noyades sont écartés. Cependant, afin de mieux optimiser la sécurité, certains n'hésitent pas à mettre ensemble deux, voire trois systèmes. Les bâches de sécurité figurent parmi les articles le plus utilisés pour sécuriser la piscine. Fonctionnant avec ou sans moteur, ces couvertures sont idéales pour l'hivernage de la piscine et restent surtout recommandés pour les bassins classiques et standards. L'un des inconvénients des bâches est sa manipulation à chaque fin de baignade. Pour interdire l'accès de l'espace piscine à toute heure de la journée, vous pouvez également choisir des barrières de protection. Lors de leur achat, n'oubliez pas de vérifier si le modèle de votre choix est certifié NF P90-306.

Les choix les plus poupulaires pour protéger une piscine : alarmes et détecteurs d'émersion

A la fois discrètes, pratiques et faciles à installer, les alarmes périmétriques comme leur nom l'indique préviennent immédiatement en cas d'intrusion dans la zone du bassin. Un périphérique qui est préalablement défini et limité par des bornes qui seront disposées de manière stratégique. Système de relais qui fonctionne généralement via infrarouge, il est à souligner que les alarmes périmétriques n'octroient pas la même protection que des barrières de sécurité. D'où l'utilité de combiner une alarme avec un autre dispositif de sécurité. Tous les modèles d'alarmes périmétriques vendus chez les distributeurs sont obligatoirement normalisés NF P90-307. En alternative aux alarmes on trouve les détecteurs d'immersion. Ces derniers vont être aménagés plutôt sur un des bords de la piscine et assurent une protection dans un rayon de 7 mètres. Par l'intermédiaire d'ondes acoustiques, l'appareil se déclenchera dès la chute d'une personne ou d'un objet de plus de 5 kilos dans le bassin. Ici encore, pour s'assurer de son efficacité, ne choisir que les modèles qui sont homologuées Normes Françaises P90-07.

Vous avez aimé l'article "Quelle protection choisir pour ma piscine ?" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


AménagementAménagement extérieurPiscineChoix piscine