L'immobilier, valeur refuge, mais une baisse des prix se profile

L'immobilier, valeur refuge, mais une baisse des prix se profile

Marc Fiorentino, éditorialiste à La Tribune, vient de sortir chez Robert Laffont  « Immobiliez vous ! Face à la crise, tout sur l'immobilier ». Il ne croit pas à l'éclatement d'une bulle, car la nécessité d'acheter sa résidence principale soutiendra le marché.

Une hausse des Prix de l'immobilier sans risque d'éclatement d'une bulle

Les Prix ont augmenté, car en contexte de crise, l'immobilier est devenu une excellente valeur refuge. Les ménages sont pleins d'incertitude quant à leur avenir professionnel (le chômage grandissant n'arrange rien à l'affaire) et à la sécurité d'autres types de placement notamment boursier.
Toutefois, le risque d'éclatement d'une bulle immobilière est à écarter. En effet, selon l'auteur, il n'y a pas de surendettement immobilier en France : les banques sont restées rigoureuses dans leur décision d'accorder un crédit immobilier. Cette rigueur transparaît dans les conditions d'octroi : 20 % d'apport personnel minimum, capacité de remboursement devant représenter au minimum un tiers du revenu disponible après impôts.
En conséquence, la moitié du patrimoine immobilier achetée en France n'a pas été acquis par crédit (ou du moins, le remboursement est déjà achevé) et l'autre moitié supporte des crédits d'une durée moyenne de remboursements ne dépassant pas sept ans.
Le scénario américain de 2008 marqué par une situation de « negative equity » (la valeur du bien devient inférieure à celle du crédit ce qui oblige le propriétaire à vendre son bien dans des conditions désastreuses) n'aura donc pas lieu en France.
En France, un effondrement des Prix de l'immobilier sera causé par explosion du chômage à l'origine d'une Baisse sur le long terme des revenus des ménages.

Une prochaine Baisse des Prix
Marc Fiorentino rejoint les autres experts en prévoyant une forte probabilité de prévision de baisse des prix de l'immobilier. Il table d'ailleurs sur un recul de 15 % sur les prochains dix-huit mois.
La baisse des Prix dans l'immobilier ne se poursuivra pas au-delà, car le comportement des ménages corrigera le marché : une diminution des Prix provoquera une hausse de la demande.
Beaucoup désireront profiter de l'occasion pour devenir propriétaires de sa résidence principale.
La loi de l'offre et de la demande démontrera ainsi sa force régulatrice.
Toutefois, l'auteur est persuadé que cette Baisse des Prix creusera davantage la fracture immobilière générationnelle.
D'une part on aura les seniors, propriétaires et libres de toute dette et d'autre part, il y a les jeunes, contraints de demeurer locataires le niveau de Prix, même à la Baisse, ne leur permettant pas d'acheter.
Mais en ces temps de crise, la nébuleuse « immobilier » est devenue plus complexe.
D'autres questions sont abordées dans le livre de Marc Fiorentino au travers des 10 chapitres qui le constituent :
- où, quand, comment fait-il acheter ?
- Louer ou acheter ?
- L'investissement locatif ne serait-il pas préférable ?
- Serait-il opportun de profiter des « vestiges » des niches fiscales ?...
Le livre constituera certainement le parfait guide immobilier pour cette année 2012 encore dans le doute surtout après l'annonce de la perte du triple A de la France.

Pour finir, un petit  mot sur l'auteur : Marc Fiorentino est spécialiste des marchés financiers, mais également des placements financiers. Il a publié plusieurs ouvrages dont « Sauvez votre argent », et « Tu seras un homme riche, mon fils » (2005).



Vous avez aimé l'article "L'immobilier, valeur refuge, mais une baisse des prix se profile" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


Prix immobilierPrix immobilier ancienBaisse des prixBaisse des prix de l'immobilier en FrancePrévision de baisse des prix de l'immobilier en France