Refus de crédit : comment l?éviter ?

Refus de crédit : comment l?éviter ?
Les banques sont de plus en plus exigeantes sur l'octroi des emprunts immobiliers. Cependant, même dans les cas difficiles, il est toujours possible d'obtenir un prêt. On parle notamment des personnes ayant une situation professionnelle instable ou dont l'état de santé est précaire ou aussi ayant un âge avancé. En fait, le premier problème consiste à obtenir une assurance décès invalidité. Ainsi, ceux qui présentent des risques médicaux trop élevés auront du mal à s'en procurer. La banque demande souvent de remplir un questionnaire de santé afin d'évaluer ces risques. Cette assurance est très importante pour les banques car elle permet de protéger les héritiers de l'emprunteur. Ainsi, si l'emprunteur ne peut plus assurer le remboursement du prêt, ce sera à l'assureur de le prendre en charge. Pour contourner le problème de l'obtention d'une assurance décès invalidité, il est possible de contracter une assurance individuelle auprès d'un autre organisme. D'ailleurs, cette option est de plus en plus adoptée par les emprunteurs. L'avantage est que la compagnie d'assurance va appliquer un tarif individualisé selon le profil de l'assuré.

?viter le refus de crédit pour les plus de 50 ans

L'âge constitue aussi souvent un blocage pour l'obtention d'un crédit immobilier. En effet, les banques craignent que les seniors ne puissent plus assurer le remboursement du prêt, à cause d'une baisse de revenu. Heureusement de nombreux établissements financiers acceptent actuellement de considérer les dossiers des plus de 50 ans. On propose ainsi à ces derniers des produits qui correspondent mieux à leur situation, prévoyant la baisse de revenus lors du passage à la retraite. Généralement, les formules proposées aux jeunes seniors sont un remboursement en deux temps. Ainsi, durant les années de vie active, les emprunteurs devront payer des mensualités plus importantes. Et une fois à la retraite, les mensualités restantes seront beaucoup plus allégées. Une fois de plus, la question sur l'obtention d'assurance décès invalidité peut être un problème. Si l'établissement refuse de l'octroyer, il est toujours possible de faire appel à une délégation d'assurance.

Le certificat de refus de crédit

Pour une raison ou pour une autre, la banque peut refuser votre demande. Dans ce cas, vous pouvez toujours tenter votre chance auprès d'une autre banque. Cependant, si après quelques demandes, la réponse reste négative, c'est que votre dossier présente de très grands risques pour les banques. Cependant, lorsqu'une banque refuse une demande de crédit, il est possible de lui demander un certificat de refus. Ce dernier sera utile dans le cas où vous vous êtes déjà engagé dans un achat d'un bien sous réserve d'obtenir du crédit. Il s'agit alors d'une pièce justifiant que vous n'avez pas encore obtenu un financement. Parfois les vendeurs exigent ce certificat pour annuler leurs engagements.

Vous avez aimé l'article "Refus de crédit : comment l?éviter ?" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


Credit immobilierEmprunterBien emprunter