Conditions d'octroi de crédit immobilier

Les établissements bancaires respectent un certain nombre de règles dans la validation des dossiers de crédit immobilier. La première concerne l'endettement de l'emprunteur qui ne doit pas dépasser 33 % des revenus. Cette exigence, qui était parfois appliquée d'une manière large par les établissements bancaires, est aujourd'hui stricte, du fait notamment des accords de Bâle III. Ceux-ci exigent notamment que les banques renforcent leurs fonds propres. Le profil professionnel de l'emprunteur est aussi une condition examinée pour l'octroi d'un crédit bancaire, le statut de salarié à durée indéterminée permettant de rassurer la banque quant à la pérennité des revenus. Les conditions d'octroi du crédit peuvent se durcir eu égard aux tendances du marché du crédit ou à la nature du projet immobilier : achat, construction ou investissement locatif. La banque peut aussi suspendre son accord de crédit au choix d'une garantie optimale.
Prêt immobilier : les banquiers sont-ils les plus optimistes ?

Prêt immobilier : les banquiers sont-ils les plus optimistes ?

Le récent baromètre CSA/Crédit Logement a permis de mettre en exergue le moral immobilier des français et des professionnels. Avec une tendance marquée au pessimisme pour les professionnels immobiliers, peu confiants en l'avenir proche même si ils s'attendent à une baisse des prix des logements et des taux d'intérêt déjà fort bas. En revanche, on note que les banques, malgré une diminution globale de la production de crédits immobiliers sur l'année , ont accordé sur les 3 derniers mois de 2014 des prêts immobiliers en hausse de 1.5% pour l'achat immobileir ancien et de 9.7% dans le neuf.
Les prêts immobiliers en chute, malgré des taux bas

Les prêts immobiliers en chute, malgré des taux bas

Selon la BCE, s’appuyant sur des données de la Banque de France, les encours d’emprunt immobilier n’ont jamais été aussi bas depuis octobre 2012. Les encours de crédit s’établissaient à 844 milliards d’euros en mai, soit une baisse de près de 5 % (43 milliards d’euros).
Le marché de l’immobilier soumis aux banques

Le marché de l’immobilier soumis aux banques

Beaucoup de biens immobiliers sont à vendre dans le Var, selon Laurent Lemoine, négociateur d’UneMaisonBleue. Ce sont des appartements et maisons près de la côte mais aussi de petites propriétés ou villas avec piscine, en habitat diffus. Certains beaux produits peuvent se négocier entre 3 000 € et 4 000 € le m2.
Les demandes de prêts repartent à la hausse

Les demandes de prêts repartent à la hausse

Ce trimestre était attendu par certains, d'autres n'y croyaient pas. Pourtant, sur l'ensemble de ce trimestre nous pouvons constater que la reprise des signatures est une réalité. Soit, l'allure est modérée, mais devrait perdurer car certains signes se précisent et convergent, comme la baisse des taux ainsi que la baisse des prix.
Nouvelle baisse de la demande en crédit immobilier en février

Nouvelle baisse de la demande en crédit immobilier en février

Suite à la baisse des demandes en crédit immobilier sur le mois de Janvier 2013, le mois de Février confirme cette baisse et accuse aussi une nouvelle baisse de la demande de prêts immo. Les données ont été recensées par la Banque de France comme chaque mois afin d'avoir un état des lieux mensuel de la demande de crédit à l'habitat.
Les conditions d’obtention d’un crédit plus strictes en février

Les conditions d’obtention d’un crédit plus strictes en février

Les banques ont récemment durci leurs conditions d’octroi des crédits immobiliers. En effet, la situation du marché les pousse à rester frileuses afin d'éviter de faire face à des particuliers aux difficultés de remboursement. Cela faisait officiellement sept mois que les banques n'avaient pas révisé leurs conditions d'accession aux prêt immobiliers.
Il y a eu moins de demandeurs de crédit immobilier au mois de janvier

Il y a eu moins de demandeurs de crédit immobilier au mois de janvier

D'après la Banque de France, le mois de janvier a été marqué par la baisse des demandes de crédit immobilier des ménages et cela malgré des taux d'emprunt au plus bas. La demande de crédit émanant des entreprises connaît également un recul. Le marché est réellement dans une situation de blocage.
Serait-ce bientôt la fin des privilèges des députés sur les prêts immobiliers ?

Serait-ce bientôt la fin des privilèges des députés sur les prêts immobiliers ?

L'objet principal d’un amendement déposé récemment par le député centriste Charles de Courson est de loger tout le monde à la même enseigne en ce qui concerne les prêts immobiliers. En effet, jusqu'ici, les députés bénéficient de "prêts bonifiés", alors que ce privilège fut supprimé aux fonctionnaires du Sénat il y a déjà 6 ans. Celui-ci sera-t-il approuvé par la Cour des Comptes ?
Baisse du volume de crédits immobiliers octroyés en 2012

Baisse du volume de crédits immobiliers octroyés en 2012

Du fait de l'actualité du secteur, le volume d'octroi de crédits immobiliers a diminué de plus de 26% sur un an. La dégradation des ventes de biens immobiliers a d’abord touché le secteur du neuf, pour par la suite, se poursuivre progressivement dans celui de l’ancien. La suspension du PTZ+ ainsi que le Scellier dont les avantages ont été contractés, ont découragé de nombreux acheteurs potentiels.
Crédit immobilier : chute de l'indice de référence des taux

Crédit immobilier : chute de l'indice de référence des taux

Les taux baissent et baissent encore. Cette fois-ci c'est assez exceptionnel, car l'OAT, indice de référence des taux fixes, vient de passer sous la barre des 2%. La tendance est à l'avantage des emprunteurs car du fait d'une baisse des taux sur 10, 15 ou 25 ans, ils voient leur pouvoir d'achat s'améliorer légèrement. C'est notamment le cas pour les starsbourgeois, car la ville affiche un record en terme de taux les plus bas de France. A quand une relance du marché ?
Des banques prêteuses de moins en moins rigides dans la sélection de leurs clients

Des banques prêteuses de moins en moins rigides dans la sélection de leurs clients

Un des raisons à la baisse du nombre des transactions dans l’ancien ou dans le neuf, est le résultat d’une politique protectionniste des banques. Ces dernières ont considérablement durci leurs conditions d’octroi des prêts immobiliers. Ainsi le résultat est une chute significative du volume de la production de crédit immobilier. Maintenant, elles auraient tendance à assouplir quelque peu leur politique pour attirer le client qui s’est raréfié.
Crédits : étrangeté et contradiction du marché immobilier

Crédits : étrangeté et contradiction du marché immobilier

Paradoxe du marché immobilier, les transactions n’en finissent de chuter alors que les crédits n’ont jamais été aussi bas. Les raisons en incombent à la fois aux banques qui ont durci leurs conditions d’obtention et aux ex-futurs acheteurs qui ont fait le choix de remettre leur projet immobilier à plus tard. Une situation qui n’est pas totalement bloquée puisque certains en profitent pour ré-agencer leur maisons par le biais d’architectes et participent ainsi à la relance de l’économie artisanale.
Effondrement des crédits au premier semestre 2012

Effondrement des crédits au premier semestre 2012

La grande réticence des banques à accorder des crédits immobiliers entraîne inévitablement une baisse des transactions. Une dégringolade des transactions remarquée aussi bien dans l’immobilier ancien, d’appartement ou de maison que dans le neuf. Ainsi le secteur de la construction se trouve impacté à la fois par le non octroi des crédits et voit lui aussi la chute de l’immobilier neuf. Cela entraîne une chute de l’activité et pourrait provoquer le chômage de 35 000 salariés du bâtiment.
2012 : forte baisse de l’octroi des crédits logement

2012 : forte baisse de l’octroi des crédits logement

Baisse importante du volume des octrois de crédit immobilier. En un an, la chute a été considérable, tout comme les transactions en logements neufs et anciens. Plusieurs raisons à cet effondrement malgré un taux d’intérêt historiquement bas, la baisse des demandes due à la disparition de certains dispositifs de défiscalisation, de la morosité ambiante et de l’incertitude économique.
Le nombre de l'octroi de prêts immobiliers continue de chuter

Le nombre de l'octroi de prêts immobiliers continue de chuter

Baisse des prêts immobiliers accordés. Plusieurs raisons dont des conditions d’octroi devenues plus drastiques et défavorisant ainsi les ménages les plus modestes et des mesures fiscales rabotées,  modifiées voire même supprimées n’arrangent pas les choses et accentuent la frilosité des potentiels acquéreurs.
Chute libre du crédit immobilier

Chute libre du crédit immobilier

Dépression du marché du crédit immobilier. Les ménages empruntent moins, le volume des taux de crédit chute et les taux d’intérêt continuent leur baisse.
La demande de crédits immobiliers reste forte

La demande de crédits immobiliers reste forte

Alors que le montant des crédits immo accordés sur Janvier 2012 accuse une baisse non négligeable, pour février, 45 % des banques annoncent vouloir baisser leurs...

Articles connexes :

Credit immobilierOrganismes créditTendances marché crédit › Les conditions d'octroi du crédit immobilier