Emprunt immobilier : Emprunter à moindre coût pour sa maison

Comment bien emprunter pour acheter sa maison ou son appartement

Réussir à acheter son bien immobilier à un taux de crédit pas trop élevé est le souhait de tout acquéreur. Il faut cependant savoir qu'une banque va avoir tendance à proposer un taux de crédit immobilier plus attractif à un client qui présente un excellent dossier et un taux plus élevé à un emprunteur dont le profil est moins bon. C'est le cas d'un emprunteur qui n'a aucun apport personnel ou qui est déjà lourdement endetté par des crédits à la consommation. Bien emprunter c’est tout d’abord s’endetter sur la durée la moins longue possible. Cela peut être intéressant de négocier l’absence de pénalités dans le cas d’un remboursement anticipé. Bien emprunter, c’est encore obtenir le taux de crédit le plus bas possible. Plus l’emprunteur fait valoir un apport personnel élevé, plus le taux de crédit proposé pourra être bas, car la banque prend dans ce cas moins de risque à prêter.

Coût de son emprunt immobilier

Emprunter a un coût et ce coût varie logiquement selon le loyer de l’argent. Le taux du crédit immobilier est le paramètre premier pour calculer le coût de son emprunt. Si les taux de crédit sont bas, l’acheteur va réaliser des économies sur son emprunt et pouvoir faire un crédit plus élevé. Plus la durée d’emprunt est longue, plus le taux du crédit s’élève. Le coût d'un emprunt est considérablement alourdi par l’assurance, qui permet de couvrir les aléas de la vie, comme le décès, la perte d’autonomie ou l’incapacité temporaire de travail. Le coût d’une assurance peut représenter jusqu’à 25 % du coût total d’un crédit immobilier, un paramètre non négligeable, donc. Pour réduire cette part, il faut souscrire une assurance auprès d’un emprunteur plutôt que de prendre l’assurance groupe de la banque. Mais les garanties doivent être égales.

Capacité d'emprunt : combien puis-je emprunter ?

Combien puis-je emprunter ? C’est la première question à se poser lorsque l’on veut acheter un bien immobilier. En effet, cela permet de pouvoir s’orienter sur une fourchette de prix, plutôt que de visiter des logements dont le montant n’est pas en adéquation avec son budget, en l’occurrence sa capacité d’emprunt. En effet, si son taux d’endettement dépasse les 33 %, une banque peut faire des difficultés pour accorder un crédit immobilier voire le refuser. Par contre un apport personnel important peut changer quelque peu la donne. Une banque évalue la capacité d'emprunt de ses clients au vu des salaires perçus par l’emprunteur et le co-emprunteur. Si d’autres prêts ont été souscrits, pour l'achat d'une voiture ou d'un autre bien à la consommation, ils réduisent d’autant la capacité d’emprunt.

Courtier en crédit immobilier pour negocier son emprunt

Les courtiers en crédit immobilier sont de plus en plus nombreux à proposer leurs services. On peut s’en dispenser lorsque l’on connaît bien sa banque et que celle-ci ne fait pas de difficultés pour accorder un crédit immobilier à des conditions intéressantes. Mais on peut aussi se heurter à une fin de non-recevoir de la part de sa banque, même si on est un client fidèle et de longue date. On peut dès lors charger un courtier en crédit immobilier d’obtenir l’accord d’une banque pour financer son projet immobilier. Un autre avantage du courtier en crédit immobilier est son statut d'apporteur d’affaires qui en fait un interlocuteur privilégié des banques. Aussi il peut permettre de décrocher un taux de crédit particulièrement avantageux. Il faut toutefois rester vigilant et ne rien payer avant que le courtier n'ait rempli sa mission.

Articles connexes :

Credit immobilier › Emprunter