Immobilier: Achat location et tendances

Transaction immobiliere : achat immobilier et locations immobilieres

Comme dans toute transaction, l’achat ou la vente dans le secteur de l’immobilier impliquent la plupart du temps une négociation entre les parties. En effet le plus souvent un bien immobilier n’est pas vendu « au mandat » sauf si le bien est recherché ou est proposé à son juste prix. Le vendeur fait une proposition d’achat par l’intermédiaire d’un agent immobilier ou en direct. Le vendeur l’étudie et l’accepte ou indique le prix en-dessous duquel il ne compte pas céder son logement. Si un bien immobilier est particulièrement attractif, un acheteur a intérêt à ne pas attendre pour rentrer dans la phase de transaction immobilière, sous peine de se voir devancé par un acheteur plus réactif.

Fiscalité immobilière : conseils, taxation et plus-values

L’immobilier est un secteur particulièrement taxé en France. Selon les cas de figure, les logements sont soumis à des taxes, qu’ils soient achetés, proposés en location ou même vacants (taxe sur les logements vacants). Les plus-values, différence entre le prix d’achat et de vente, concernent tout logement hormis la résidence principale. Quant aux droits d’enregistrements (droits de mutation à titre onéreux), ils sont redevables pour tout achat de bien immobilier. La fiscalité immobilière comprend aussi des dispositifs de défiscalisation.

Gouvernement et lois immobilieres

Le gouvernement est l’un des acteurs de poids du secteur de l’immobilier en France, au travers de lois immobilières. Il intervient sur plusieurs plans : législatif, par l’instauration de lois, fiscal en lançant des dispositifs d’incitation à l’investissement et normatif, en instituant des règles et des normes de construction. Plusieurs lois réglementent le domaine de l’immobilier, parmi lesquels la loi Hoguet de 1970. La loi Alur pour l’accès au logement et un urbanisme rénové du 24 mars 2014 de Cécile Duflot, très décriée par nombre d’acteurs du secteur, instaure l’encadrement des loyers, comme c’est le cas en Allemagne. Une mesure sur laquelle revient le gouvernement Valls II.

Immobilier à l'étranger

L’immobilier étranger est un indicateur scruté par les analystes économistes afin d'obtenir un certain nombre d'enseignements sur l’état de l’économie d’un pays et la consommation des ménages et d’anticiper sur les prochains mouvements, tant économiques que politiques. L’immobilier américain est observé par les économistes européens, mais aussi le marché de la Chine et de toutes les puissances mondiales. L’état du marché de l’immobilier en Europe permet de réaliser des études comparatives avec la conjoncture en France.

Immobilier de luxe

Combien coûte un bien de luxe, réservé aux acheteurs argentés ? A Saint-Tropez, commune française qui attire les stars, les prix se situent en 2014 entre 1 et 14 millions d’euros, selon la société d’immobilier Barnes spécialisée dans l’immobilier haut de gamme. A Cannes, il faut compter entre 15 000 et 20 000 €/m2 pour un appartement, tandis que pour une villa il faut investir entre 700 000 € et 95 millions d’euros. Châteaux, manoirs : les biens d’exceptions constituent un segment de l’immobilier de luxe.

Professionnels de l'immobilier et experts immobilier

Les professionnels de l'immobilier ont vu leur métier évoluer considérablement ces dernières années. L’avènement d’Internet a bouleversé les modes de consommation et la recherche d’un bien immobilier passe désormais en grande partie par les nouvelles technologies et supports de communication. Les agences traditionnelles ont fait évoluer leur offre de service en proposant en supplément de leur rôle d’intermédiaire différents services tels que l’expertise d’un bien immobilier ou l’aide à la recherche d’un financement.

Immobilier commercial et de bureaux

Le marché de l'immobilier d'entreprise fonctionne sur les mêmes principes que la transaction immobilière classique, à ceci près que les intervenants et types de biens immobiliers sont en général: local commercial, bureaux, commerces etc... Qu'il s'agisse de la location de bureaux d'entreprise ou de l'achat d'un local commercial, ce sont des projets immobiliers qui sont régis par des contrats de vente et des dispositifs d'achat somme toute assez similaires. Les acquéreurs peuvent être soit des particuliers soit des personnes morales, à savoir les sociétés, entreprises ou sociétés issues de montage financier, qui seront les locataires ou propriétaires des dits biens immobiloers en question.

Droit immobilier

Quelle que soit l'opération immobilière que l'on réalise : location, achat immobilier ou vente, il faut connaître les règles qui régissent ces différentes transactions. Le droit immobilier réglemente les transactions, mais aussi les droits et devoirs des parties : locataire, propriétaire, acheteur, vendeur, copropriétaire. Ainsi, s'informer sur les différents régimes juridiques qui s'appliquent, par exemple pour la location nue ou la location en meublé, permet tout autant au propriétaire-bailleur qu'au locataire de connaître ses droits et devoirs. Le droit de l'immobilier s'étend aussi à la législation en matière de voisinage ou d'assurance. Des questions qui peuvent devenir cruciales en cas de litige ou de sinistre. Recourir à un avocat droit immobilier peut s'avérer fort judicieux et permettre de se prémunir de nombreux désagréments. 

Arnaques immobilières : comment les éviter?

Acheter un bien immobilier est une étape importante qui exige rigueur et prudence. En effet, les arnaques immobilières sont nombreuses, non seulement dans le cadre de la location saisonnière, mais aussi de l’achat sur plans d’un logement neuf. Il faut aussi être vigilant quant aux investissements dans les produits défiscalisés. La meilleure manière de se prémunir d’une arnaque immobilière est de prendre toutes les garanties auprès du vendeur, promoteur ou de son intermédiaire. Dans le cas d’une location de vacances, il faut se méfier d’un versement exigé d'un acompte sur un compte domicilié uniquement à l’étranger.