Vente immobilière: les chiffres de l'immobilier ancien

L'analyse du marché de l'immobilier dépend non seulement des prix, mais aussi des volumes de vente. Les volumes de ventes et ce nombre de transaction immobilière dans l'ancien permet de comparer au cours d'une année, ou d'une année sur l'autre, l'évolution du marché, son dynamisme, ou au contraire son recul. En bref le nombre de transactions immobilières permet de connaître la santé du secteur. Cet indicateur, s'il est en progression, témoigne d'un maintien si ce n'est d'une hausse du pouvoir d'achat et d'une offre en adéquation avec la demande. Les notaires publient très souvent tous les chiffres afférents aux ventes dans l'immobilier ancien, que ce soit sur la ville de  Paris ou dans toutes les localités en province. Les principaux réseaux d'agences immobilières tout comme la Fnaim communiquent également des données sur les volumes de vente dans l'immobilier ancien.
Progression de l'immobilier au 2eme semestre 2015

Progression de l'immobilier au 2eme semestre 2015

L’un pense que la construction de logements va décoller, l’autre reste plus mitigé. Voici les visions de la FNAIM et du Crédit Foncier sur l’immobilier au 2e semestre 2015.
Les ventes immobilières aux étrangers 2015

Les ventes immobilières aux étrangers 2015

Le marché immobilier se porte de décidément bien, particulièrement du côté des acquéreurs étrangers. Leurs transactions ont augmenté de 53 % depuis le début de l’année, poussées par les Britanniques.
Relance du marché de l'immobilier en 2015 ?

Relance du marché de l'immobilier en 2015 ?

Les réseaux d'agences immobilières sont de plus en plus nombreux à constater une reprise des transactions. La remontée des taux d'emprunt pourrait ajouter le déclic qui manquait pour définitivement fait repartir le marché.
Immobilier en Île-de-France : la douche froide

Immobilier en Île-de-France : la douche froide

Le constat du marché de l'immobilier francilien dressé par les notaires de septembre à novembre est clair : baisse généralisée de -10 % des ventes, et prix en chute de -1,8 %. Toutefois il y a une explication à cela, et l’heure n'est pas à la panique même si le phénomène pourrait continuer au 1er trimestre 2015.
Baisse des compromis de vente en France

Baisse des compromis de vente en France

Le nombre de compromis de vente signés au mois d’avril est en baisse de 10 % selon le baromètre SeLoger.com. Les prix de l’immobilier poursuivent leur repli lent, mais continu.
Marché immobilier : 723 000 transactions en 2013

Marché immobilier : 723 000 transactions en 2013

Les ventes dans l’immobilier en 2013 se sont élevées à 723 000, selon l’indice Notaires-Insee. Les prix des logements anciens ont baissé sur un an de 1,4 %, à la fois pour les appartements et les maisons.
Immobilier : 668 000 transactions en 2013 selon la Fnaim

Immobilier : 668 000 transactions en 2013 selon la Fnaim

La Fédération nationale de l’immobilier estime le nombre de ventes immobilières réalisées en 2013 à 668 000. Une baisse de -5,1 % des transactions par rapport à 2012. La Fnaim constate un recul des prix de -2,9 % par rapport à 2012.
Baisse des ventes programmée dans l’ancien

Baisse des ventes programmée dans l’ancien

Le nombre de transactions chute au premier trimestre 2013, aussi bien dans l’ancien que dans le neuf. Selon les prévisions de Crédit Foncier, 630 000 transactions sont prévues cette année, soit une baisse de 11 % sur un an. Malgré un ralentissement du marché immobilier, on ne constate pas encore une baisse importante dans l’ancien alors que de nombreux acheteurs potentiels préfèrent attendre cette rectification de prix.
Transactions dans l’ancien en baisse

Transactions dans l’ancien en baisse

Le baromètre du Crédit Foncier Immobilier sur le secteur résidentiel prévoit une chute du nombre des ventes pour 2013, particulièrement dans les logements anciens. Alors que dans certaines régions les prix devraient afficher une certaine stabilité, ils devraient s’adapter aux volumes des ventes pour les communes éloignées des grandes villes.
Immobilier : les transactions se font plus rares

Immobilier : les transactions se font plus rares

Après une légère hausse des ventes constatée au mois de mai, le marché immobilier résidentiel tourne au ralenti, que ce soit au regard des prix, que des transactions. Le baromètre sur les prix de l’immobilier réalisé par MeilleurAgents.com au mois de mai confirme cette tendance baissière. Toutefois le site envisage une baisse des prix qui peut aller jusqu’à -5 % cette année.
Immobilier : recul des ventes de 16 % au premier trimestre

Immobilier : recul des ventes de 16 % au premier trimestre

Les notaires de Paris-Ile-de-France constatent une légère baisse des prix, mais cette tendance ne s’accélère pas. Par contre ils font aussi le constat d’un fort mouvement de repli du volume des transactions immobilières au premier trimestre 2013. C’est à Paris que l’on constate le plus grand coup de frein sur le volume des transactions. Cependant les ventes sont en augmentation en février et mars 2013.
L’avis des notaires sur le volume des transactions à venir

L’avis des notaires sur le volume des transactions à venir

Les prévisions notariales pour cette année en terme de nombre de ventes dans l’ancien sont plutôt décourageantes avec des chiffres prévisionnels annonçant entre 550 000 et 600 000 transactions. En cause, la situation économique actuelle, la baisse de pouvoir d'achat des acheteurs, les prix qui font de la résistance. La Fnaim, quant à elle, se voit plutôt optimiste pour cette année.
Situation alertante à Montauban, le volume de transaction ne cesse de chuter

Situation alertante à Montauban, le volume de transaction ne cesse de chuter

Le Tarn et Garonne enregistre une tendance baissière des transactions immobilières depuis le mois de janvier dernier. Au niveau des tarifs des maisons et des appartements, certains quartiers résistent et restent stables tels les quartiers chics de Montauban. A l’inverse, les quartiers plus abordables sont davantage sollicités par les futurs acquéreurs en raison de leur prix plus abordables.
Le marché de l’immobilier dans la capitale peine à se relever

Le marché de l’immobilier dans la capitale peine à se relever

La baisse des prix immobilier tant attendue à Paris n’est pas arrivée. Résultat, le marché immobilier reste bloqué. Les transactions ont considérablement baissées en l’espace d’une année et les vendeurs ne veulent toujours pas baisser leurs prix. Les potentiels vendeurs préfèrent attendre une éventuelle évolution de la situation économique pour vendre et racheter un bien.
Transactions entre particuliers en hausse

Transactions entre particuliers en hausse

Les ventes immobilières ne sont manifestement pas catastrophiques pour tout le monde. En effet, le site d’annonces immobilières Entreparticuliers.com livre des chiffres plutôt encourageant avec une augmentation des transactions, une hausse du stock de biens et des prix qui continuent la tendance haussière actuelle.
Baisse des ventes immobilières

Baisse des ventes immobilières

Le marché de l’immobilier est-il tombé sur la tête ? On pouvait imaginer que prix de l’immobilier allaient baisser étant donné la chute du volume des ventes. Or que nenni ! Après une baisse infime, les prix repartent même à la hausse dans la capitale alors que le marché tend à péricliter et que les mesures fiscales destinées à dynamiser le secteur ont disparue ou sont appelées à disparaître.
Recourir à des stratagèmes pour faire croire que les ventes continuent

Recourir à des stratagèmes pour faire croire que les ventes continuent

Certaines agences immobilières sont-elles tombées si bas qu’elles doivent recourir à des stratagèmes pour faire croire que les ventes continuent ? Voici ce qu’a constaté un agent immobilier de la région toulousaine qui voit pulluler des panneaux « Vendu » alors que le bien a été vendu 3 ans auparavant.
Les professionnels de l’immobilier ont encore du souci à se faire

Les professionnels de l’immobilier ont encore du souci à se faire

Quid de l’avenir du secteur immobilier. Après la crise de 2008 où l’Etat avait relancé le marché grâce à différents dispositifs, qui au bout du compte n’ont fait que reculer l’échéance, et qui ont quand même coûté quelques 40 millions d’euros par an aux finances de l’Etat vient celle de 2012. Après la crise de l’immobilier ancien, vient celle de l’immobilier. Quelle seront les mesures prises cette fois-ci pour remettre le secteur de l’immobilier sur pied ?
Mauvais présage du Crédit Agricole pour le secteur immobilier

Mauvais présage du Crédit Agricole pour le secteur immobilier

L’expert du Crédit Agricole prévoit une baisse des ventes immobilières jusqu’en 2016. En plus des facteurs économiques qui favorisent ce recul, les ménagent préfèrent économiser face à un avenir incertain, la hausse des taux de crédit freinent les éventuels acheteurs et à tout cela s’ajoutent le durcissement des mesures fiscales.

Articles connexes :

ImmobilierTransaction immobiliereNombre de transactions dans l'immobilier › Les chiffres de vente immobilière