Diagnostics techniques pour vendre son bien immobilier

La vente d’un bien immobilier est suspendue à la réalisation de diagnostics techniques. La liste de ceux-ci est longue mais ils ne sont pas tous obligatoires pour certains types de logements. En effet, certains diagnostics visent des équipements spécifiques, c’est le cas pour le diagnostic gaz, dans le cas d’une telle installation. Le diagnostic amiante concerne les logements anciens construits avant 1997. Le plomb est exigé dans le cas d’un logement qui date d’avant 1949. D’autres diagnostics doivent être réalisés dans le cadre d'une vente immobilière : le DPE (diagnostic de performance énergétique), les risques naturels, miniers et technologiques ou les termites.
Diagnostic immobilier quand on vend sa maison

Diagnostic immobilier quand on vend sa maison

Lors de toute vente d'un bien immobilier, il s'avère obligatoire de réaliser un certain nombre de diagnostics immobiliers. Diagnostic Amiante, Plomb, Gaz, Electricité, risque naturels et technologiques sont autant de diagnostics à avoir afin de formaliser la vente dudit bien immobilier.
Diagnostics immobiliers : lesquels sont obligatoires ?

Diagnostics immobiliers : lesquels sont obligatoires ?

Les diagnostics techniques immobiliers recouvrent différents domaines : sanitaires, énergétiques et celui de la sécurité. Obligatoires, la liste des ces diagnostics diffère selon la date de construction et son équipement. La loi Alur a ajouté un diagnostic technique et étendu trois autres aux logements destinés à la location.
Nouveau : le diagnostic de couverture Internet d’un bien immobilier

Nouveau : le diagnostic de couverture Internet d’un bien immobilier

A l’heure de la 4G et de la multiplicité des objets connectés, connaître la couverture Internet d’un bien que l’on souhaite acheter ou louer est devenu incontournable. Le premier diagnostic français de couverture Internet des biens immobiliers est proposé en Moselle. Un diagnostic de performance numérique (DPN) testé dans l’agence pilote ORPI de Maizières-lès-Metz.
Le diagnostic gaz : en quoi consiste-t-il ?

Le diagnostic gaz : en quoi consiste-t-il ?

Vous vendez une maison ou un appartement et vous devez faire réaliser un certain nombre de diagnostics. Si vous possédez une installation de gaz naturel de plus de quinze ans, le diagnostic gaz est obligatoire.
DPE : réglementation 2013

DPE : réglementation 2013

A la différence de son prédécesseur, le Diagnostic de performance énergétique 2013 se veut particulièrement strict et rigoureux. Les calculs se font désormais sur la base de la consommation réelle en énergie de la maison. Le diagnostic se fera dorénavant sur 60 points de contrôle, alors que ceux-ci étaient seulement au nombre de 30 auparavant. Enfin, avec cette nouvelle réglementation, les diagnostics réalisés avant avril 2013 restent valables durant dix ans.
Diagnostic gaz : quelles sont les obligations ?

Diagnostic gaz : quelles sont les obligations ?

L’État impose un diagnostic gaz, dans le cadre de la vente d’un bien immobilier. L’objectif de ce diagnostic est de prévenir les accidents causés par les installations défectueuses ou vétustes. La norme en vigueur pour ce diagnostic est la NF P45-500. Les éléments qui feront l’objet du diagnostic sont déterminés par cette certification. Ainsi, le diagnostiqueur va d’abord vérifier la bonne étanchéité des tuyaux et raccords.
Tout sur le Diagnostic de Performance Energétique

Tout sur le Diagnostic de Performance Energétique

Le DPE, ou diagnostique de performance énergétique devient un passage attendu pour les copropriétés de plus de 50 lots. En effet, il sert à évaluer la performance en terme de chauffage des installations dans les copropriétés.
Importance du dossier de diagnostic technique lors d’une vente immobilière

Importance du dossier de diagnostic technique lors d’une vente immobilière

Pour vendre son bien immobilier, quelques documents obligatoires sont à fournir au futur acquéreur. Ainsi, pour qu’il soit totalement au courant de l’état de la maison, de l’appartement ou de l’immeuble qu’il achète, le vendeur doit faire diagnostiquer au préalable sa résidence par un professionnel. Il s’agit du diagnostic technique qui est désormais obligatoire. Les points clés de ce diagnostic sont la présence ou non d’amiante, la présence ou non de termites, l’état de l’installation intérieure du gaz et de l’électricité, selon les zones, l’état des risques naturels et technologiques, le diagnostic de performance énergétique et un document prouvant le contrôle effectué du contrôle des installations d’assainissement non collectif.
Les diagnostics de performance énergétique/ DPE ne sont toujours pas fiables

Les diagnostics de performance énergétique/ DPE ne sont toujours pas fiables

Les DPE ne sont décidemment pas fiables. Après un premier cri d’alarme de l’UFC Que Choisir lancé au gouvernement précédent concernant le manque de fiabilité des diagnostics de performance énergétique et du manque de formation des professionnels, des mesures avaient été prises. Cependant, force est de constater qu’elles n’ont manifestement pas été suffisantes car l’association tire à nouveau la sonnette d’alarme et exhorte le gouvernement à prendre les dispositions nécessaires pour que les DPE soient enfin dignes de ce nom.
Attention, beaucoup de maisons en France sont encore exposées au plomb

Attention, beaucoup de maisons en France sont encore exposées au plomb

Malgré une loi datant de 1995 relative à l’interdiction de l’utilisation du plomb dans les peintures (dans les appartements ou maisons) ou les canalisations, force est de constater que cette loi n’a pas franchement été respectée. En effet, selon les résultats d’une étude financée par le Ministère de la Santé, plus de 3,6 millions de Français seraient exposés régulièrement au plomb. Plus inquiétant encore, l’enquête a relevé une contamination au plomb sur les aires de jeux pour enfants …
La présence d’amiante en faible quantité dans un logement à vendre n’est pas condamnable

La présence d’amiante en faible quantité dans un logement à vendre n’est pas condamnable

Une décision qui pourrait faire jurisprudence vient d’être prise par la cour de cassation. Un propriétaire ayant récemment fait l’acquisition d’un bien a découvert de l’amiante dans ce logement qui selon le diagnostic immobilier n’était pas censé en contenir. Selon la réglementation en vigueur, la détection d’amiante peut entraîner l’annulation d’une vente. Or dans ce cas-ci, la cour de cassation a estimé que la faible quantité d’amiante ne justifiait pas l’annulation de la vente.
Premier bilan sur le DPE obligatoire

Premier bilan sur le DPE obligatoire

Depuis plus d'un an, les propriétaires de biens immobiliers à vendre ou à louer doivent mentionner sur leurs annonces leurs classements énergétiques. À partir des annonces parues...

Articles connexes :

ImmobilierTransaction immobiliereVente immobiliere › Diagnostics techniques