Louer un bien immobilier

Comment gerer les loyers

Louer un bien immobilier exige le respect d’un certain nombre de règles. Cette transaction immobilière consiste tout d’abord à fixer un loyer pour le logement. Il faut se référer aux prix en vigueur sur le marché pour déterminer le montant de son loyer. Celui-ci est également fixé en fonction des prestations que propose le logement. La loi Alur du 24 mars 2014 instaure l’encadrement des loyers dans les zones où la demande est supérieure à l’offre. Il est possible d’augmenter le loyer d’un logement en se fixant sur l’indice de référence des loyers (IRL).

Comment faire un bail à un locataire

Quel doit être le contenu d’un bail de location ? Le bail doit préciser l’identité des parties, la date de prise d’effet et la durée du contrat. La surface habitable doit être précisée, ainsi que la destination du logement et sa description (appartement ou maison, nombre de pièces) mais aussi celle de ses équipements. Il doit également être précisé la nature des travaux réalisés dans le logement et leur montant. Le bail doit aussi contenir des informations sur le loyer : son montant, le mode de règlement et ses éventuelles règles de révision.

Frais de location: les frais d'agence pour le locataire

Louer un bien immobilier par l’intermédiaire d’une agence immobilière exige le paiement d’honoraires de location. La loi Alur du 24 mars 2014 instaure de nouvelles règles à propos de ces frais de location. Un décret est paru au journal officiel le 6 août dernier, plafonnant les honoraires qu’une agence immobilière peut réclamer au locataire lors de la signature d’un bail. Cette mesure est prise en application de la loi Alur pour l’Accès au logement et un urbanisme rénové du 24 mars 2014. Le texte prévoit que les frais de dossier ne pourront dépasser un montant par mètre carré de surface habitable louée. Trois montants seront fixés pour trois zones différentes : Paris et sa petite couronne, les grandes villes et les autres secteurs de l’Hexagone. L’état des lieux, prestation jusque-là gratuite devient payante.

Location de vacances protegez vous des mauvaises surprises

Pour éviter toute mauvaise surprise lorsque l’on décide de louer pour les vacances, il faut prendre tous les renseignements nécessaires sur le logement choisi. Il est aussi prudent de signer un contrat de location afin d’éviter tout problème éventuel. Il faut également que soit indiqué précisément le prix de la location de vacances, sa durée et le montant du dépôt de garantie. Il faut être particulièrement méfiant quant aux annonces qui exigent un paiement par virement sur un compte à l’étranger exclusivement car c’est un des modes opératoires de réseaux d’arnaques immobilières.

La Colocation a de l'avenir

Louer un appartement dans les zones tendues peut s’avérer difficile, du fait de la pénurie de logements et des loyers élevés. Dans ce cas une solution peut être trouvée au travers de la colocation. Ce concept locatif permet de partager un appartement et donc de diviser les frais : loyers, charges, mais aussi de pouvoir bénéficier d’un logement plus grand. Certaines précautions doivent cependant être prises lorsque l’on choisit la colocation. Le propriétaire-bailleur doit mentionner sur le bail le nom de tous les colocataires qui doivent parapher le document.

La Sous-location et ses contraintes

Un locataire peut s’absenter de son logement durant quelques semaines ou quelques mois et le laisser vacant. Il peut aussi vouloir partager les frais de location et le sous-louer. La sous-location obéit à des règles précises. La location d’un logement vide est encadrée par la loi du 6 juillet 1989 et interdit la sous-location. Par contre la location meublée échappe à ce cadre législatif. Le Code civil autorise la sous-location mais laisse au propriétaire-bailleur l’opportunité de la refuser dans le contrat de location. En tout état de cause le locataire ne peut sous-louer sans l’accord de son propriétaire.

Propriétaire-bailleur conseils et obligations

Lorsqu’il loue son logement, le propriétaire-bailleur doit observer un certain nombre de règles. Il doit tout d’abord établir un contrat de bail. Celui-ci doit préciser les identités des deux parties, la surface habitable du logement, le montant du loyer et des charges. En ce qui concerne les charges qu’il peut récupérer auprès de son locataire, celles-ci concernent notamment le chauffage, l’eau, le nettoyage des parties communes et la taxe sur l’enlèvement des ordures ménagères. Lorsque le locataire paie des provisions de charges, le propriétaire doit faire leur régularisation au moins une fois par an.

Locataire : Conseils obligations et Droits

Quels sont les droits et les obligations du locataire ? Celui-ci doit entretenir régulièrement le logement qu’il occupe, en dehors des grosses réparations qui restent à la charge du propriétaire. Le locataire doit obligatoirement souscrire une assurance habitation pour se prémunir de tout dommage ou sinistre. L'occupant du logement est responsable des troubles causés par lui-même et qui peuvent le cas échéant se solder par la résiliation du contrat de location. Il doit aussi respecter la destination des lieux et ne pas sous-louer l'habitation sans l’accord du propriétaire.

Location meublée : les règles du meublé

Les règles et la législation de la location meublée diffèrent de celles de la location nue. Un logement est qualifié d'appartement meublé, ou maison meublée, s’il dispose d’un mobilier suffisant (literie, plaque chauffante, réfrigérateur et ustensiles de cuisine). Il peut être intéressant de louer un bien immobilier meublé pour une courte période ou dans le cas où l’on ne veut pas investir dans du mobilier. La location meublée peut aussi valoir le coup pour un bailleur. Ainsi, sur le plan fiscal, les revenus tirés d’une location meublée sont déclarés au titre des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Si le montant des loyers est inférieur à 32 600 € par an, le régime micro-BIC s’applique, avec un abattement forfaitaire de 50 % sur les bénéfices industriels et commerciaux.

Hôtel : location de chambre d'hôtel

Mode de vacances privilégié par certains, l'hôtel est souvent un mode de location qui doit être réservé plusieurs mois à l'avance dans les localités prisées par les vacanciers. Les établissement hôteliers situés en bord de mer, dans les stations de ski ou au coeur des grande villes sont souvent complets en pleine saison. Il faut donc prendre ses précautions afin de réserver une chambre d'hôtel pour ses vacances. Des portails sont spécialisés dans la recherche d'un hôtel à louer partout en France. Certains sites intègrent les commentaires d'internautes sur les prestations de l'établissement hôtelier. Les tarifs des chambres d'hôtels varient considérablement selon la période de location, la situation de l'établissement et son standing. Il ne faut pas hésiter à comparer les offres afin de trouver la location en adéquation avec son budget et la nature de son séjour : professionnel ou pour les vacances.
Les hôtels sont également des biens immobiliers que l'on retrouve sur le marché de la transaction, en immobilier d'entreprise et professionnel.

Articles connexes :