Plus-values immobilières: taxation et déclaration

La plus-value immobilière est la différence entre le prix du bien acheté et le montant obtenu lors de sa cession. Si la plus-value provient de la vente de sa résidence principale, elle n’est pas soumise, en matière de fiscalité immobilière, à l’impôt sur les plus-values. Les plus-values immobilières sont soumises à une taxation fiscale qui varie selon la durée de détention du bien. L’exonération totale de la plus-value immobilière peut être obtenue au bout de 22 ans de détention pour l’impôt sur le revenu et de 30 ans pour les prélèvements sociaux. La plus-value immobilière est imposée pour l’impôt sur le revenu au taux de 19 %. La plus-value immobilière est aussi taxée au titre des prélèvements sociaux à 15,5 %.

Articles connexes :

ImmobilierFiscalité › Plus-values