Tout savoir sur le logement social, écologique et insolite

Toutes les taxes sur le logement

Acheter un logement exige le paiement de taxes. Le propriétaire d’un bien immobilier doit payer la taxe foncière. La taxe foncière sur les propriétés bâties est due également par tout usufruitier et fiduciaire. Cette taxe est axée sur la valeur locative du bien immobilier. Les taux appliqués à la base de l’imposition sont votés par les collectivités territoriales. Le propriétaire d’un logement doit aussi payer la taxe d’habitation, s’il n’a pas mis son bien en location. Un bien immobilier reste vidé peut être assujetti à la taxe sur les logements vacants dans les communes de plus de 50 000 habitants. Son propriétaire peut en être exonéré dans le cas où il n’a pas pu louer son bien au prix du marché, faute d’avoir trouvé un locataire.

Entretien de son logement

Il est prudent d’entretenir régulièrement son logement afin d’éviter de devoir réaliser de lourdes réparations. L’entretien d'un logement concerne non seulement sa décoration (peinture, tapisserie, revêtement de sol) mais aussi ses équipements (radiateur, chaudière, cumulus). La structure du bâtiment ou du logement doit également être entretenue, avec le comblement d’éventuelles fissures dans les murs et les plafonds. Une maison exige également l’entretien de sa toiture et de son terrain. L’entretien régulier d’un logement permet de lui conserver sa valeur vénale. C’est un élément indispensable pour le propriétaire qui souhaite vendre sa maison ou son appartement. Un mauvais entretien est en effet un facteur de décote importante d’un bien immobilier.

Logement écologique : il faut protéger la planète

Tout nouveau logement construit respecte la norme RT 2012, réglementation thermique qui permet de réaliser des économies d’énergies. Aujourd’hui la construction est orientée vers le développement durable puisque l’objectif est de réduire la consommation énergétique mais également les gaz à effets de serre. Un logement écologique est non seulement peu énergivore, mais il a un faible bilan carbone. Un logement est particulièrement écologique s’il est chauffé au moyen d’énergies renouvelables et si ses matériaux sont verts. Le bois est l’un des matériaux qui présente le plus faible bilan carbone.

Habitat intelligent et maison intélligente

L’habitat intelligent prend les commandes de nombre d’appareils à la place de ses occupants. L’intérêt majeur de l’habitat intelligent est de favoriser le bien-être des habitants d’un logement. En effet il est possible de programmer son chauffage afin qu’il se déclenche quelque heures avant son arrivée dans une maison. Cette programmation permet non seulement d’assurer le confort des personnes mais aussi de favoriser les économies d’énergie. Un bâtiment intelligent peut être équipé de récepteurs pour permettre l’éclairage automatique lors de passages dans des couloirs ou escaliers.

Logement collectif

Le logement collectif s’oppose au logement privatif ou à la maison individuelle en ce qu'il loge plusieurs familles ou ménages. Il concerne les HLM, immeubles et copropriétés. Un logement collectif se partage entre parties privatives et parties communes. Un logement collectif implique la répartition des charges d’entretien et de nettoyage et des équipements d’énergie communs. Enfin un logement collectif est généralement régi par un groupement de copropriétaires faisant appel à un syndic pour sa gestion.

Maison Insolite et habitat insolite

L’habitat insolite est un rêve pour de nombreux acquéreurs à la recherche d'un bien immobilier hors du commun. Vivre dans une ancienne gare, église, entrepôt ou château d’eau est le vœu de ceux qui apprécient les atmosphères iconoclastes. De futurs propriétaires cherchent à acquérir une maison insolite. Elle peut l’être par sa situation, son architecture, son agencement ou sa décoration extérieure ou intérieure. Vivre dans une maison bulle ou en cube, qui s’oriente en suivant la course du soleil, sur roues, sur l’eau, sous terre ou perchée dans les arbres : toutes les formules peuvent être envisagées pour donner à son quotidien un nouveau piment.

Se loger: combien ça coûte?

Le logement a un coût, non seulement pour son achat ou sa location, mais aussi pour son fonctionnement et usage quotidien. Le coût du logement, c’est tout d’abord celui des énergies : l’eau, l’électricité ou le gaz. Ce coût ne cesse d’augmenter et peut être très élevé dans le cas où le logement est faiblement, voire pas du tout isolé. Cela peut valoir le coup de faire des travaux de rénovation énergétique pour diminuer ce poste de dépense. Une autre dépense en matière d’habitat concerne les travaux d’entretien et de rénovation. Les postes d’entretien les plus importants ciblent la toiture et la façade pour une maison individuelle, un appartement exigeant souvent des dépenses dans la cadre des frais de copropriété. Le coût du logement varie selon sa surface et ses équipements. A l’entretien courant d’un logement s’ajoutent d’autres frais, tels que les diverses taxes (foncière ou d’habitation).

Aide au logement

Quant on parle d'aide au logement, cela recouvre plusieurs aides différentes, délivrées par la Caisse d’allocations familiales selon son niveau de ressources. L’aide personnalisée au logement (APL), s’adresse au locataire d’un logement, qu’il soit neuf ou ancien, ayant fait l’objet d’une convention entre son propriétaire et l’Etat. Elle est aussi destinée à l’accédant à la propriété ou au propriétaire titulaire d’un prêt d’accession sociale (PAS), un prêt aidé à l’accession à la propriété (PAP), ou encore un prêt conventionné pour l’achat d’un logement neuf ou ancien, l’agrandissement ou l’aménagement de l’habitation. Une autre aide est proposée par la CAF : l’ALF (allocation de logement à caractère familial) pour les personnes qui n’entrent pas dans le cadre de l’APL. Enfin l’allocation de logement à caractère social (ALS) est allouée à ceux qui ne peuvent bénéficier ni de l’APL, ni de l’ALF.

Bruit de voisinage et litiges logement: Nos conseils pratiques

Les problèmes pratiques peuvent être nombreux dans son logement : litiges ou troubles de voisinage, sécurité ou entretien. Quel que soit le cas, il est en premier lieu préférable d’être bien assuré pour prévenir tout sinistre. En matière de règles de voisinage, il faut connaître la législation en vigueur selon le problème concerné. Par exemple, une distance doit être respectée entre sa propriété et celle de son voisin lorsque l’on veut planter une haie. Pour les questions liées aux nuisances sonores, il faut là encore se référer à la législation existante. Dans tous les problèmes de vie pratique dans son logement, il faut en premier lieu préférer les règlements à l’amiable avant d’envisager une procédure ou le dépôt d’une plainte.

Logement étudiant

Le logement étudiant est une question qui concerne non seulement les jeunes qui réalisent des études supérieures, mais aussi leurs familles, propriétaires, bailleurs et professionnels de l'immobilier. L'Etat construit des logements spécifiques pour les étudiants (résidences étudiantes) là où les besoins sont les plus importants. Mais les villes étudiantes françaises sont concernées par le problème de la pénurie de logements, qui s'accompagne souvent de prix très élevés pour les studios et petites surfaces. C'est particulièrement le cas à Paris, mais aussi dans les principales villes étudiantes de l'Hexagone. Pour se loger, les étudiants ont parfois recours au système D, la solution de la colocation, ou de la chambre chez l'habitant étant souvent celle qui est privilégiée pour limiter les coûts. Un étudiant doit aussi pouvoir fournir un dossier de caution solide. Le ministère de l'Enseignement supérieur a annoncé le lancement d'une caution locative étudiante (CLE), notamment pour ceux qui vivent hors de leur foyer.

Politique du logement

La politique du logement est un champ important de la stratégie d'un gouvernement. En effet le logement touche à de multiples secteurs de l'économie d'un pays. Il concerne à la fois le bâtiment et l'artisanat du bâtiment, au travers de la construction neuve et les secteurs immobiliers de la promotion et de la transaction. Mais la politique du logement va aussi au-delà et touche directement au pouvoir d'achat des acheteurs et vendeurs au travers de la fiscalité immobilière. Enfin le logement comporte un volet social important, avec le logement social, le droit au logement, le mal-logement et l'habitat indigne. C'est pour ces raisons que les politiques, qu'ils soient en campagne ou non, se mobilisent sur cette question cruciale pour l'équilibre social et économique des régions, et partant de l'Etat.
› Logement