Sinistre dans son logement : quelles sont les démarches et obligations?

En cas de sinistre dans son logement, il est préférable d’être bien couvert par son assurance habitation. Il faut vérifier le contenu de son contrat d’assurance multirisques habitation afin de savoir si l’on est couvert pour un sinistre déterminé et à quelle hauteur. Les dégâts peuvent être particulièrement importants et le logement rendu inhabitable. Selon la garantie assistance souscrite, l’assureur s’engage à reloger l’assuré. Les sinistres les plus courants dans une habitation sont le dégât des eaux, l’incendie, les dommages électriques ou une catastrophe naturelle (vent violent, inondation). Il faut contacter rapidement son assurance afin d’expertiser le logement et évaluer le montant des travaux.
Risque crue de la seine à paris

Risque crue de la seine à paris

8 % des logements d’Ile-de-France seraient inondés si une crue d’ampleur touchait la région, identique à celle de 1910. Une part qui équivaut à 430 000 logements. Des estimations données par un rapport publié par l’Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU).
400 maisons inondées dans la Loire

400 maisons inondées dans la Loire

Environ 400 habitations ont été inondées dans le secteur de Montbrison (Loire) dans la nuit du mardi au mercredi. L’orage de grêle à endommagé de nombreuses toitures.
Crue du Gave de Pau 2013

Crue du Gave de Pau 2013

Mardi dernier, le Gave de Pau était sorti de son lit, provoquant une inondation sans précédent. Les sanctuaires de Lourdes ont été particulièrement endommagés par la crue du Gave de Pau. Selon le président de la FNSEA, Xavier Beulin, les dégâts agricoles engendrés par ces intempéries sont estimés à plus de 500 millions d’euros pour le secteur agricole.

Articles connexes :

LogementEntretien logementAssurance habitation › Sinistre dans son logement : règles et démarches