Stagnation des prix de l'immobilier en province

Le niveau des prix de l'immobilier ancien varie en province. Les prix diffèrent radicalement selon l’attractivité des régions. On constate par ailleurs sur le territoire des phénomènes de micromarchés à la baisse ou à la hausse. Le marché français n’est donc pas uniforme et les acheteurs n’ont pas le même pouvoir d’achat immobilier d’une région à une autre. La demande immobilière est forte dans les capitales régionales françaises. On constate une stagnation des prix de l'immobilier dans les régions où l’attentisme des acteurs du marché est prédominant.
L’immobilier ancien est quasi stable

L’immobilier ancien est quasi stable

Les prix des logements anciens au premier trimestre 2014 n’évoluent pratiquement pas (+0,1 %), selon l’indice des notaires-Insee. Sur un an, les prix baissent de -1,4 %. L’immobilier en province est également stable (+0,1 %).
Immobilier : les prix ne vont pas monter

Immobilier : les prix ne vont pas monter

Les prix de l’immobilier devraient rester stables durant les quatre prochains mois. Une prévision optimiste pour les acheteurs qui émane de SeLoger.com. Le portail constate l’absence d’évolution de son indice des prix depuis le mois d’août dernier.
Immobilier : stabilité annoncée des prix

Immobilier : stabilité annoncée des prix

Les prix de l’immobilier devraient être stables au cours des prochains mois. C’est ce qu’anticipe le dernier baromètre SeLoger. L’indice national des prix affichés de mise en vente du portail immobilier n’a pas connu d’évolution depuis le mois d’août 2013.
Les prix de l'immobilier stagnent en Nouvelle-Calédonie

Les prix de l'immobilier stagnent en Nouvelle-Calédonie

Un des problèmes majeurs du marché immobilier de la Nouvelle-Calédonie réside dans l’attentisme des propriétaires qui ne désirent pas se séparer de leurs biens, mais choisissent plutôt la location. Le plan d’urbanisme de Nouméa, le manque d’offres et une baisse de la construction dans le secteur résidentiel sont d’autres facteurs du ralentissement du marché de l’immobilier en Nouvelle-Calédonie.
Immobilier : des chiffres à prendre parfois avec précaution

Immobilier : des chiffres à prendre parfois avec précaution

Le notariat recense l’ensemble des informations immobilières et des données chiffrées qui correspondent aux transactions effectivement réalisées. C’est cette profession qui classe et conserve toutes les données se rapportant au secteur immobilier. 8 transactions sur 10 sont enregistrées au sein de la banque des Notaires de Paris.
Annecy : les prix immobiliers tendent à la stabilisation

Annecy : les prix immobiliers tendent à la stabilisation

A Annecy, les prix tendent vers une stabilisation, vers une disparité des prix de m² au sein même de la ville. Les vendeurs peinent à trouver acquéreur. La ville a vu ses ventes immobilières baisser de 15% depuis la début de l'année.
Haute Normandie : les prix de l’immobilier stagnent, l’activité baisse

Haute Normandie : les prix de l’immobilier stagnent, l’activité baisse

L’activité immobilière haut-normande n’est pas réellement en crise profonde, mais le marché tourne au ralenti et on pourrait le qualifier de calme. Les notaires constatent une baisse des volumes et d’un attentisme des acheteurs qui sont devenus méfiants. Après quinze années florissantes, les volumes ont baissé. Cependant, en ce qui concerne les prix, ils sont relativement stables malgré la conjoncture économique.
Prix immobiliers à Pau : ni hausse, ni baisse

Prix immobiliers à Pau : ni hausse, ni baisse

Contrairement aux autres villes de France, Pau est une ville où les prix immobiliers restent stables. En effet, depuis deux ans, les prix n’ont pas variés en centre –ville de Pau. En revanche, on constate une baisse des prix en périphérie de la ville.
Pas de crise immobilière en 2012

Pas de crise immobilière en 2012

Le réseau d'agences immobilières Guy Hoquet, filiale du groupe Nexity, ne pronostique aucune baisse des prix en France cette année allant de pair avec une...

Articles connexes :

Prix immobilierPrix immobilier ancien › Stagnation des prix