Marché immobilier : prix, tendances et évolution

Marché immobilier en région : les tendances immobilières par régions

Le marché immobilier par région est scruté en tant qu'indicateur économique. S'il témoigne de la vitalité d'une région, le marché immobilier révèle aussi d'autres tendances : celle de l'attractivité d'un territoire et du pouvoir d'achat des ménages. Pour réaliser une cartographie précise d'un marché immobilier régional, il faut connaître notamment les prix immobilier dans l'ancien et les volumes de ventes. Ces derniers témoignent d'un marché dynamique si l'offre immobilière est en adéquation avec la demande, ou au contraire atone. Les marchés immobiliers des régions de France intéressent les investisseurs qui cherchent à acquérir un bien, une résidence pour les vacances ou un logement destiné à la location. Tous les marchés régionaux ne se valent pas, certains subissent des tendances baissières, d'autres haussières et il est prudent de connaître les prix moyens au mètre carré dans une région donnée avant d'investir dans la pierre.

Tendance Immobilier : le marché de l'immobilier en France

Le marché de l'immobilier français est un reflet de la conjoncture économique du pays. Il est aussi le reflet du pouvoir d'achat des ménages ou d'une stratégie face au logement : devenir propriétaire ou rester locataire. La tendance de l'immobilier en France est comparé en priorité aux marchés de l'immobilier de ses voisins européens. En France, le marché tient des prix de l'immobilier ancien particulièrement élevés. Une tendance immobilière qui peut s'expliquer par une forte demande en logement. D'autre part le niveau des prélèvements fiscaux (droits de mutation) sur l'immobilier ancien explique aussi les prix élevés du marché français. Il faut toutefois différencier le marché des zones tendues (Paris et les grandes villes) des autres territoires de l'Hexagone.

Marché immobilier Paris : les tendances et chiffres

Le marché immobilier à Paris tient des prix largement supérieurs à ceux pratiqués dans les régions françaises. Avec un prix moyen au mètre carré autour de 8 000 euros, le marché immobilier parisien est inaccessible pour certains profils d'acheteurs : les ménages modestes et les primo-accédants aux revenus moyens. Ces typologies d'acquéreurs doivent se tourner vers le marché de la proche ou lointaine banlieue parisienne pour accéder à la propriété. Le marché immobilier parisien a atteint des sommets mais se maintient du fait d'une demande en logement très importante. En effet Paris et l'Ile-de-France sont des marchés attractifs du fait de l'activité économique et des services. Le marché immobilier parisien attire aussi les investisseurs étrangers, notamment dans le segment de l'immobilier de luxe.

Articles connexes :

Prix immobilierPrix immobilier ancien › Marché immobilier