Baisse des taux de prêt immobilier en 2015

Baisse des taux de prêt immobilier en 2015
Les taux de prêt immobilier sont encore descendus en dessous de leur record du mois précédent. En février la moyenne s’établit à 2,21 %, contre 2,29 % en janvier. Rien d’extraordinaire, toutefois il faut rappeler qu’ils avaient commencé l’année 2012 au-dessus de 4 %. Aujourd’hui les accédants ont l’occasion de renégocier leur taux afin d’abaisser leurs mensualités, et les primo accédantspeuvent revenir sur le marché.  

La baisse des taux apporte un pouvoir d’achat supplémentaire en 3 ans

Selon Vousfinancer.com, le coût d’un crédit immobilier de 200 000 € se montait à 98 514 € en intérêt, au début de l’année 2012. En cette année 2015 la baisse des taux de crédit immo permet de diminuer ce coût de moitié, à 49 056 €. Le bénéficiaire est donc l’acheteur, qui peut aujourd’hui emprunter 192 229 € avec 1000 € de mensualités sur 20 ans. Il y a 3 ans les taux de crédits immos lui permettaient d’emprunter 161 943 € sous ces conditions, il a donc gagné 30 000 € de pouvoir d’achat en 3 ans. D’après le réseau de courtiers, le primo accédant typique de janvier et février 2015 a 32 ans, et les revenus annuels de son foyer se montent à 37 935 €. Il dispose d’un apport personnel de 24 075 € (en baissede 18 % par rapport à 2014), sont prêt principale se monte à 153 660 €.  

En 2015, à qui profite la baisse des taux de prêt immobilier ?

Mais les avis divergent sur le sujet de la primo accession. Les rédacteurs du rapport mensuel CSA/Crédit Logement font état du retour des jeunes ménages à faibles revenus sur le marché, notamment grâce à la présence du PTZ+ ancien. Chez le réseau de courtiers Vousfinancer.com, on avance des chiffres différents, pour ne pas dire totalement opposés. Le président, Jérôme Robin, annonce n’avoir traité aucun dossier de demande de financement incluant un PTZ+ dans l’ancien en zone rurale, depuis l’apparition du dispositif. Il semblerait que les accédants profitent massivement de la baisse des taux de crédit immobilier, soit en changeant de biens immobiliers, soit en faisant renégocier leurs prêts. Les premiers bénéficient de conditions encore meilleures eu égard à l’apport constitué par la plus-value réalisée, les seconds en profitent pour diminuer leurs mensualités au prix d’un changement de banque.

Vous avez aimé l'article "Baisse des taux de prêt immobilier en 2015" ? Partagez le.

Les news de l'immobilier en direct

> Créez votre alerte mail et recevez immédiatement les derniers articles des Cles du Midi dès qu'ils seront publiés sur le site.


Credit immobilierTaux credit immobilierBaisse des tauxBaisse des taux de crédit immobilier en 2015